top

Feu vélo arrière

Fixation :
  |  
Alimentation :
  |  
Marque :
Ordonner par :

Typologie des éclairages vélo arrière pour garantir votre sécurité

L’éclairage vélo arrière est un équipement obligatoire imposé par le Code de la route. Pour leur visibilité et leur sécurité, les cyclistes doivent équiper leur vélo d’un feu avant vélo et d’un éclairage vélo arrière, d’un catadioptre avant et arrière et de réflecteurs.

La puissance d’éclairement n’est pas précisée par le code de la route qui indique juste que l’éclairage de votre vélo ne doit pas aveugler les autres usagers. Vous pouvez donc choisir un feu arrière vintage dynamo sur garde boue vélo NR 9 de chez Spanninga pour votre Peugeot ancien, ou un feu arrière plus puissant comme l’éclairage arrière vélo LED 100 lumens Blinder X de chez Knog.

Aussi, il existe différents éclairages vélo arrière à monter sur certaines parties de votre vélo : sur la tige de selle, le garde-boue, le porte-bagage ou encore les haubans. Les éclairages vélo arrière existent ensuite différents modes d'alimentation (éclairages vélo à piles, à batterie, sur dynamo, induction, ou USB).

Pour vous aider à choisir vos lumières vélo, découvrez nos conseils sur les éclairages vélo et leur(s) utilisation(s).

Quel feu arrière de vélo choisir ?

Quel éclairage arrière vélo vous faut-il ? Quel est le meilleur feu arrière vélo pour votre utilisation ? Choisissez vos éclairages arrière de vélo en fonction de l’environnement dans lequel vous roulez (ville, sentiers, hors agglomération…), du type d’alimentation qui convient le mieux à votre rythme de vie et de votre vélo (VAE, VTC, VTT…).

Les grandes marques comme Busch and Muller, Reelight ou Oxford, proposent une large gamme de lumières arrière de vélo qui assurent votre visibilité tant sur la chaussée en ville que sur les sentiers peu éclairés.

Si vous roulez ponctuellement et toujours en centre-ville, préférez une lumière arrière de vélo alimentée avec des piles comme le set de feux vélo à piles avant et arrière Dot Spanninga. Privilégiez les piles rechargeables, plus écologiques et économiques sur le long terme. Si vous pouvez recharger vos éclairages au bureau, des lampes vélo qui se rechargent par USB conviendront très bien. Avec ses cinq modes d’éclairage, le feu vélo arrière USB sur tige de selle Ultratorch R50 de la marque Oxford est équipé d’un indicateur qui signale lorsque la batterie est faible. N’oubliez pas de l’enlever quand votre vélo stationne dans la rue.

Si vous roulez hors agglomération et sur des routes peu éclairées, préférez un éclairage vélo arrière puissant comme le double feu vélo avant et arrière PWR RIDER Duo 450 lumens de chez Knog (à monter sur votre casque ou votre guidon). Réglez néanmoins son inclinaison pour qu’il n’éblouisse pas les autres usagers.

Pour vous aider à choisir l’intensité de vos éclairages arrière de vélo, consultez notre guide complet sur les lux et lumen des feux vélo

Les éclairages vélo alimentés par une dynamo sont parfaits pour un usage quotidien, ou la pratique du bikepacking et du cyclotourisme. Montée sur un garde-boue ou un porte-bagage, la dynamo activée par votre pédalage assure un éclairage constant et une énergie toujours disponible. Quels modèles d’éclairages vélo arrière par dynamo choisir ? Partez sur une lumière vélo arrière SECULA sur garde boue vélo sur dynamo de chez Busch and Muller ou le phare arrière sur dynamo vélo H-Trace de la marque Herrmans.

Certains éclairages arrière pour vélo sont spécialement destinés aux vélos à assistance électrique, ils sont alimentés grâce à la batterie du VAE. Si c’est votre cas, choisissez le modèle de feu arrière pour vélo électrique Toplight 2 C E ou le feu arrière porte-bagages vélo électrique TopLight E de Busch and Muller. Voir nos éclairages pour vélo électrique.

Enfin, si vous possédez une bicyclette rétro, offrez-lui un feu arrière vélo ancien comme le feu vélo LED arrière vintage sur garde boue 10 lux de chez Atoo.

Que penser des éclairages arrière de vélo clignotants et stop ?

Pour signaler votre direction à vélo, choisissez des feux vélo clignotants arrière connectés à utiliser avec une télécommande à fixer sur le guidon de votre vélo. Ce dispositif est particulièrement adapté à la circulation en ville et sur des routes empruntées par de nombreuses voitures. Et depuis 2016, les feux arrière vélo clignotants sont désormais autorisés par la loi depuis le décret 2016-448.

Pour assurer vos arrières, des marques, comme Livall, pionnière dans le domaine, proposent aux cyclistes des casques intelligents dotés de clignotants et d’autres fonctionnalités. Vous pouvez aussi choisir un éclairage arrière pour casque vélo amovible comme celui proposé par TOP FIRE.

Pour la conduite en ville, un feu vélo arrière stop est également recommandé. Fixé sur la tige de selle, le feu de stop pour vélo Bright de la marque Oxford est équipé d’une LED constamment allumée et de 5 LED pour la fonction stop. Grâce à un capteur de mouvement, ce feu stop va émettre une autre lumière dès que le cycliste freine.