Cycliste qui fait du gravel avec tout l'équipement nécessaire

Quel équipement gravel choisir ?

Il est important d'avoir un matériel gravel de qualité pour profiter pleinement de son loisir. Alors comment équiper son gravel bike correctement ? 

  • Les sacoches gravel
  • Les antivols vélo gravel
  • Les casques gravel
  • Comment s'habiller en gravel
  • Les outils

Le souhait de pouvoir voyager sur tous types de routes et chemins à vélo se réalise enfin avec le gravel, aussi appelé gravier. Avoir un gravel c’est déjà un début, mais avoir les accessoires pour la pratique du gravel, c’est encore mieux. En effet, avec un equipement adéquat, cela devient plus confortable et plus sécurisant de partir à vélo. Alors comment équiper son gravel bike correctement ? 

Quelles sacoches gravel choisir ?

Les sacoches indispensables à prendre pour son équipement gravel

La sacoche est un accessoire indispensable gravel. C’est indéniable ! Faut-il encore trouver des sacoches qui répondent aux exigences de cette discipline. L’ atout premier recherché dans des sacoches bikepacking est la légèreté. Seulement, cette qualité ne doit pas être au détriment de la robustesse de la sacoche. Selon votre organisation sur le vélo, il existe différents types de sacoches. Afin que vous puissiez emporter un minimum d’affaires, les sacoches gravel généralement utilisées sont une sacoche de cadre, une sacoche de guidon et une sacoche de selle. Vous pouvez très bien partir avec seulement deux types de sacoches sur trois pour vous alléger. Cela dépend de la durée de votre voyage. La sacoche de cadre ou de selle grand format (entre 7 et 15 litres) sont généralement choisies pour mettre les vêtements. Ainsi, elles se doivent d’être imperméables et conçues pour éviter les infiltrations de poussières. Enfin, la sacoche de guidon, qui se fixe sur le cintre du guidon vélo gravel, peut accueillir votre duvet, un tapis isolant ou même une tente. Certaines sacoches guidon sont prévues pour installer une carte ou autre document dessus tout en conservant l'étanchéité. Finalement, Restrap et Apidura sont des marques incontournables dans ce milieu. La plupart des sacoches Apidura sont fabriquées avec un tissu laminé trois couches, ce qui les rendent 100% étanches et légères. Les sacoches Restrap, elles sont exclusivement fabriquées à la main. Avec des matériaux robustes, le format de leurs sacoches convient parfaitement au bikepacking.

 
 
Soldes -30%
Sacoche de cadre vélo carryeverything noire Restrap

Sacoche de cadre vélo carryeverything noire Restrap (Bientôt de retour)

À partir de 50,39 €71,99 €

Sacoche de selle vélo carryeverything noire Restrap - #2

Sacoche de selle vélo carryeverything noire Restrap (Bientôt de retour)

À partir de 109,99 €

Les sacoches optionnelles pour du matériel bikepacking

Sur un vélo, il y a toujours des endroits où fixer de nouveaux sacs ou sacoches. Attention, tout de même à ne pas vous laisser submerger par le poids. Cela compliquera l’équilibre sur le vélo et augmentera votre fatigue. C’est bien pour ces raisons que nous vous conseillons de choisir des sacoches peu encombrantes, optimisant ainsi le volume et le poids. A l’instar de grandes sacoches de selle, des marques comme Vaude proposent des minis sacoches de selle. Ce format est plus adapté pour transporter des outils, par exemple. Découvrez d'ailleurs tout l'équipement Vaude pour du bikepacking, des sacoches à l'habillement.

Si par malheur vous vous retrouvez avec tous vos points d’attache occupés, il y a encore d’autres alternatives sur ces vélos polyvalents. Ces autres sacs ou sacoches additionnels peuvent s’attacher sur la fourche ou encore le top tube ou même le guidon. Si vous êtes plutôt du genre à prendre un sac à dos en randonnée vélo, pensez à en prendre un étanche mais aussi compressible. Vous pourrez facilement le ranger dans une sacoche en cas de non utilisation sur une journée. Par exemple, Ortlieb propose un sac additionnel de 3.5 litres qui sert d’extension à sa sacoche de guidon pour gagner de l'espace.

De nombreuses marques proposent également des sacoches de cadre à fixer au dessus du tube supérieur. Topeak a notamment lancé la sacoche sur cadre Top Loader de 0.75 litre. Etanche, grâce à sa housse de pluie, et résistante, elle est parfaite pour des prendre des outils et des snacks en sortie gravel.

 

Dans tous les cas, pensez bien à vérifier le système de fixation de vos sacoches. Afin que ces dernières soient adéquates avec votre vélo et surtout que la fixation assure une bonne tenue et stabilité que vous rouliez sur le bitume en danseuse ou sur un chemin en mauvais état.

Découvrez également tous nos conseils pour choisir les meilleures sacoches vélo bikepacking.

Quel antivol pour sécuriser votre vélo gravel ?

L’antivol, un accessoire pour vélo qui doit prioriser la légèreté

Le gravier offre un rendement nettement plus important que ce que l’on pourrait obtenir avec une randonneuse ou un autre type de vélo de voyage. Afin de conserver cet avantage, l’idée est de trouver le bon accessoire dans chaque catégorie d'équipement gravel. La sécurité du vélo en fait partie. Ceci étant, la majorité des antivols vélo sont très lourds. Afin de ne pas vous embêter avec ce type d'accessoire, la marque Hiplok a sorti un collier de serrage réutilisable. Certes, le niveau de sécurité est faible mais cela est valable pour de courts arrêts et peut tout de même diminuer les vols. 

L’antivol, un accessoire pour vélo qui doit optimiser la résistance

La nécessité d’un antivol en vélo gravier dépend aussi de votre trajet. C’est certain que si vous passez dans de grandes métropoles, il est plus raisonnable d’emporter un antivol résistant. Comment sélectionner le bon antivol vélo ? En priorisant la praticité, on va plutôt privilégier des antivols légers et discrets. Ainsi, dans une gamme d’antivol résistant, Abus a sorti sa gamme Bordo avec des antivols pliables et légers. Le Bordo 6000K fait une longueur de 90 cm. Ceci étant, les antivols de type cables ne sont pas les plus robustes mais conservent un bon rapport sécurité / poids. C’est donc ce dernier type d’antivol que l’on retrouve le plus dans cette pratique de voyage. La flexibilité des antivols câbles font d’eux, des outils pratiques pour attacher plusieurs éléments ensemble. Ainsi, vous pouvez vous fier à l'antivol câble Onguard Doberman qui ne fait que 600 grammes.

 

Quel casque choisir pour son équipement gravel ?

Un casque hybride pour une pratique gravel polyvalente

Vous vous demandez peut-être si cela vaut le coût d’acheter un nouveau casque alors que vous en avez un pour votre pratique VTT ou route. D’ailleurs, existe-t-il réellement un casque dédié au gravel ? Pas vraiment. Cette pratique étant en plein essor, les accessoires pour velo gravier sont encore à développer pour certains. Cependant, ne choisissez pas non plus votre casque au hasard. Ainsi, si vous roulez davantage sur de la route, il faut vous orienter vers un modèle de casque profilé pour la route. Ventilation et aérodynamisme doivent être vos critères de choix. Si vous alternez entre chemin, piste et route, privilégiez plutôt un casque typé VTT. Enveloppant généralement l’arrière de la tête et une petite visière, ce profil de casque est alors plus approprié à votre pratique. 

Abus propose notamment le Macator Titan, casque léger et aéré, idéal pour la route et donc le gravel si vous privilégiez les terrains asphaltés.

Le casque, un accessoire gravel indispensable entre confort et sécurité

Comme toutes pratiques vélo, le port d’un casque n’est pas obligatoire mais fortement recommandé. Ainsi, pour rouler de façon 100% sécurisée, vous devez forcément choisir un casque à votre taille.  En résumé, du confort, de la légèreté et de la sécurité. L'intérêt d’une petite visière sur la casque Talon Oxford permet de ne pas recevoir la pluie directement dans les yeux, En plus, la visière protège aussi du soleil et des petites branches. En parallèle, un casque disposant de protection sur les côtés est davantage sécurisant. Puisque les obstacles arrivent souvent latéralement au niveau de votre tête. En suivant, ce profil ce sont les casques vélo de montage qui correspondent le mieux. Contrairement aux casques vélo route, ils viennent couvrir l’arrière de la tête. Quelques exceptions confirment cette règle avec certains casques vélos urbains, comme le casque Compact Deluxe Lazer, qui peuvent ressembler au profil idéal pour le gravel. 

Quels vêtements vélo choisir pour une sortie gravel polyvalente ?

S’habiller pour rouler en gravel : les sous-vêtements

La première couche est aussi importante que les autres couches pour se protéger du froid. Ce sont les vêtements techniques qui constituent la meilleure couche. L’idée est que ce vêtement, qui est constamment en contact avec votre peau, soit le moins mouillé possible par votre transpiration. Ainsi, à la fin de la journée, ça ne sent pas la rose mais au moins vous êtes au sec et vous réduisez par conséquent les risques d’avoir froid. Pour ces raisons, un maillot technique à manches longues ou à manches courtes, selon la saison, reste l’accessoire indispensable gravel. Altura et Gripgrab proposent des sous couches manches longues en merinos afin de vous garder au chaud tout en évacuant la transpiration. Chaque marque dispose de technologie aux fibres respirantes. Pour le bas, un cuissard est aussi primordial comme le cuissard thermique Progel Plus Altura. Pour les balades hivernales, privilégiez un cuissard long thermique. Puis vient l’histoire des pieds. C’est certainement une des parties du corps qui transpire le plus. Il est donc plus difficile de les maintenir au sec avec l’effort d’une journée de vélo. Deux paires de chaussettes sont alors les bienvenues. En plus de cette option, des chaussettes en laine de mérinos seront chaudes, légères et fortement respirantes. Optez pour les chaussettes réfléchissantes Merino Night de Chrome. L'humidité et la transpiration sont alors évacuées. C’est idéal dans les cas où vous passez à des températures très variables au cours de la journée et la soirée. Notamment, si vous êtes sur un profil de parcours avec des cols en montagne. Les pieds congelés en descente à cause de l’air qui souffle directement sur vos pieds ne sont que de l’histoire ancienne.

 
 

Se protéger du froid et du vent lors d’excursions en bikepacking

Vient alors une couche de vêtement plus adaptée pour se protéger des conditions météorologiques. Un bon coup vent sert toujours. De plus, s’il peut être à la fois coupe vent et imperméable, ce vêtement fait 2 en 1 et c’est à nouveau un gain de poids sur le vélo. Si vous êtes dans une optique de réduire le poids au maximum, le gilet vélo sans manche Bike Vest Pro X Elements apparaît aussi comme un accessoire indispensable gravel. Il vous protège tout de même de la température extérieure tout en étant ultra léger. Toujours dans cet objectif de conserver votre corps de l’humidité, une bonne veste imperméable est recommandée. Elle doit surtout être polyvalente en étant constituée d’une membrane respirante. Sinon, vous étoufferez vite dans votre vêtement. Le petit plus de l'equipement, c’est le tour de cou en mérinos Altura. Il permet aussi bien de protéger votre gorge du froid que de vos oreilles selon vos préférences.

 

Quels sont les outils indispensables pour partir en gravel ?

Des outils pour entretenir son vélo gravier pour partir en gravel ?

Sur une durée de plusieurs jours, il vaut mieux avoir avec soi un multi-outil afin de ne pas perdre une clé à droite ou gauche, à les chercher dans les sacoches. Puis, surtout, le multi-outil rassemble tout l’indispensable en un seul qui se veut très compact. Donc facile à transporter. Ce genre de multi outil est fait pour pallier tous les cas de figure. Du dérive chaîne, au démonte pneu en passant par l’ouvre bouteille, avec cet accessoire gravel vous pouvez partir l’esprit tranquille. 

Nous vous proposons également de découvrir quel matériel choisir pour le bikepacking.

Des accessoires pour réparer son vélo gravel

Le gravel est synonyme de liberté. Si vous aimez rouler avec ce genre de vélo, c’est que vous aimez certainement être autonome. En plus, de ce kit outil multifonctions, des accessoires pour réparer vos pneus gravel sont nécessaires. Certes, si vous êtes amenés à crever et que vous êtes dans un endroit plutôt passant, alors on ne doute pas qu’un cycliste vous offrira son aide si vous n’avez pas de pompe, de chambre à air ou tout autre outil. Seulement, cette situation est incertaine et peut facilement tourner au cauchemar. Dans ce cas, un set de réparation comprenant des démonte pneus en plastique, des rustines et une râpe, est à emporter lorsque l’on part rouler. Puis, l'accessoire de réparation de tous les cyclistes reste la pompe. Dans le cas d’une pratique gravel, une pompe à main permet d’optimiser de la place et le poids. Des mini pompes existent et malgré leur taille, elle conserve leur performance. Et même si votre vélo gravier est équipé en tubeless, une chambre à air est toujours bonne à prendre.

Comment équiper son gravel des meilleurs pneus ?

Le profil du pneu gravel doit s'adapter à votre pratique

Les pneus gravel possèdent des bandes de roulement plus ou moins crantées en fonction de leur utilisation. Globalement, on retrouve les mêmes tailles qu’en vélo de route, du 700 et 650B. Ce qui change par rapport à la route, c’est que la section des pneus gravel est encore plus large. Elle est comprise entre 38 et 42mm pour les pneus gravel 700 et entre 42 et 50 mm pour les pneus gravel 650B. Tout en étant résistant avec une carcasse d’un TPI élevé (aux alentours de 128 TPI) et ayant une faible résistance au roulement grâce à sa composition. Ainsi, un pneu lisse large, en caoutchouc est un pneu avec une faible résistance au roulement. Aussi bien le G-One Allround Schwalbe que le pneu tubeless Touareg Hutchinson, ont des tringles souples, par conséquent, ils sont légers et pratiques à transporter pour un pneu de rechange. 

 

Quel est le meilleur choix entre pneu tubeless ou pneu tubetype ?

Entre installer une chambre à air ou passer au tubeless sur votre gravel, les deux options sont possibles. Le pneu tubetype est de façon générale moins coûteux que le tubeless. Ceci n’enlève rien à la qualité du pneu. Surtout que certaines marques comme Schwalbe font des pneus anti-crevaison et des chambres à air très résistantes. Cependant, la technologie tubeless présente des avantages intéressants en termes de rendement, de confort et de résistance aux crevaisons. Sur les terrains accidentés et mixtes, vous profitez de sa capacité supérieure à absorber les chocs. Attention tout de même, un pneu tubeless ne vous dispense pas d’emporter une pompe avec vous. Cette dernière est certainement pratique mais peu précise. Tandis que la solution des cartouches de CO2 pour gonfler son pneu tubeless gravel est simple, rapide et efficace, tout en restant pratique à transporter. 

Si vous êtes indécis, sachez qu'une marque comme Panaracer propose de nombreux pneus qui peuvent être montés soit en tubetype, soit en tubeless. Parmi ces pneus, on retrouve notamment le Gravel King, pneu référence pour avoir un bon equipement gravel.