top

Eclairage vélo sans pile

Type :
  |  
Fixation :
  |  
Alimentation :
Ordonner par :

ll existe aujourd’hui plusieurs alternatives à l’utilisation de piles pour alimenter ses feux de vélo comme l’éclairage vélo par dynamo, par induction électromagnétique (la spécialité de la marque Reelight) ou l’éclairage par USB. Un large choix de feux vélo à batterie vous est proposé, avec des intensités d’éclairage adaptées à chaque besoin et environnements (hors agglomération, ville, sentier…).

Si l’investissement est un peu plus important à l’achat, le coût est assez vite rentabilisé en raison des nombreux avantages qu’offre l’éclairage vélo sans pile (durabilité et longévité dans le temps, économie sur l’achat de piles…). En plus d’être économique et écologique, l’éclairage pour vélo sans pile offre aux cyclistes une grande autonomie. Ce type d’éclairage vélo est particulièrement prescrit pour un cycliste régulier, un vélotafeur urbain et pour les amateurs de cyclotourisme.

Rappelons-le : il est obligatoire d’équiper son vélo avec un éclairage à l’avant comme à l’arrière.

Éclairage vélo sans pile : les feux vélo à batterie rechargeable

Ces éclairages vélo sans pile sont facilement rechargeables, et majoritairement par branchement USB, ou avec un chargeur et câble fournis dans le kit. Plus pratique, le chargement par USB ne requiert pas forcément de disposer d’une prise secteur. Ce type d’alimentation convient bien aux vélotafeurs qui travaillent en bureau et peuvent recharger leur éclairage vélo sans pile via le port USB de leur ordinateur. Sinon, il est également possible de les recharger en utilisant une source d’alimentation externe à fixer sur le vélo, comme un chargeur universel sur dynamo.

Attention : ces lumières vélo sans pile sont généralement amovibles. N’oubliez pas de les retirer lorsque vous laissez votre vélo dehors. Compactes et légères, elles se glissent facilement dans une poche ou sacoche vélo et s’emportent partout. Pour un usage en ville et sur zone éclairée, préférez les kits lumière avant et arrière, comme le kit d’éclairages avant et arrière pour vélo Plus de Knog ou le set feux vélo rechargeables USB avant et arrière Arco de Spanninga.

Bon à savoir : s’il vous faut un éclairage spécifique pour rouler dans certaines conditions (VTT, bois, hors agglomération...), les éclairages vélo sans pile sont généralement vendus séparément. Pour l’avant, partez sur le phare de vélo avant USB 300 Lumens Meteor C3 de Moon et un feu vélo arrière rechargeable USB Comet-X Pro Moon.

Autre option pour un éclairage vélo sans pile : les feux solaires. Ils utilisent la source d’énergie naturelle qu'est le soleil. Ils se reconnaissent facilement au petit panneau solaire photovoltaïque disposé sur leur face supérieure. Celui-ci capte la lumière pour la convertir en énergie et la stocker dans une batterie intégrée au feu vélo. L’énergie stockée est ensuite utilisée pour alimenter l’éclairage. Ce type d’éclairage conviendra bien si vous faites du cyclotourisme. Retrouvez sur LeCyclo un feu arrière solaire à fixer sur votre tige de selle et un phare sur guidon alimenté par un panneau solaire.

Pour les vélos électriques, il existe des éclairages vélo spécifiques sans pile alimentés par la batterie du VAE comme le feu arrière garde-boue vélo électrique Secula E Busch and Muller. Voir nos éclairages vélos électriques.

Avant de prendre la route, vérifiez toujours si votre éclairage pour vélo sans pile fonctionne et n’est pas déchargé. L’achat d’un modèle avec indicateur de charge est fortement conseillé. L’éclairage arrière vélo sans pile LED 100 lumens Blinder X et l’éclairage avant vélo LED 200 lumens Blinder X de Knog possèdent tous les deux un indicateur de batterie.

Choisir un éclairage vélo sans pile ni batterie

Les feux alimentés par dynamo sont sans doute les plus usités pour l’éclairage à vélo. Fixé sur un garde-boue ou le cadre, ce type d’éclairage pour vélo sans pile utilise l’énergie mécanique produite par le cycliste en pédalant pour alimenter la lampe. La marque de référence Busch and Muller propose un feu avant de vélo sur dynamo Luxos U 90 lux Lumotec IQ2 Plus qui assure un éclairage encore puissant et homogène.

Un autre système utilisant ni pile ni batterie a révolutionné l’univers de l’éclairage vélo : les feux à induction. La marque danoise Reelight en a fait sa spécialité. Des aimants placés sur la jante, en tournant, passent devant un bloc d’alimentation et créent par induction électromagnétique un courant électrique qui allument les feux vélo. Certaines solutions d’éclairage vélo sans pile Reelight ont néanmoins le seul inconvénient de s’éteindre à l’arrêt (à un feu rouge par exemple). Heureusement, la plupart de leurs éclairages pour vélo sans pile sont équipés maintenant un condensateur qui prend le relais de l’alimentation pour assurer un éclairage continu comme les éclairages avec accumulateur City Supreme pour signalisation à vélo Reelight.

Pour plus d’infos, découvrez nos conseils pour choisir et installer ses lumières vélo. .