PANIER  :  AUCUN ARTICLE
top
• Votre adresse email :
• Votre mot de passe :

Imperméabilité et étanchéité des tenues cyclistes
et accessoires vélo

cycliste sous temps pluvieux

Crédit photo : 123RF

La pluie et l'humidité sont des ennemis du confort à vélo, mais aussi des articles électroniques et des objets que nous transportons. Comment distinguer la résistance à la pluie et l'imperméabilité des produits ?

MENU

1. Notions techniques : imperméable, étanche ou résistant à l'eau ?

2. Les tissus résistants à l'eau et imperméables

A. Tissus résistants à l'eau

B. Tissus imperméables

C. Entretien des tissus imperméables

3. Matériels vélo étanches et résistants à l'eau

A. Appareils vélo étanches

B. Protection pour appareils électroniques et équipement de VAE

1. Notions techniques : imperméable, étanche ou résistant à l'eau ?

● Les termes imperméables et étanches renvoient tous deux à à la protection maximale contre la pluie. Lorsqu'on dit d’un produit qu’il est imperméable ou étanche, on veut dire que la pluie et l’eau ne peuvent y pénétrer.

● Le terme « résistant à l'eau » signifie qu'il y a aussi une protection contre l'eau, mais il s'agit d'une protection d'efficacité moindre. Ainsi, un tissu résistant à l'eau pourra convenir lors d'une averse, mais pas pour rouler toute la journée sous la pluie. De même, une montre résistante à l'eau pourra être portée pour faire la vaisselle, mais pas pour faire de la plongée.

Dans cette fiche conseil, nous aborderons séparément les tissus et les équipements solides parce que les normes d'imperméabilité ne sont pas les mêmes. L'imperméabilité est une caractéristique souvent difficile à atteindre et qui comporte certains défauts comme le manque de « respirabilité » pour les tissus, difficulté à l’ouverture pour les équipements solides). C’est pourquoi, il peut parfois être préférable ne choisir un article simplement résistant à l’eau.

2. Les tissus résistants à l'eau et imperméables

Les tissus contre la pluie se divisent en deux catégories : les tissus résistants à l'eau, comme les softshell, et les tissus imperméables. L'imperméabilité à l'eau des tissus se mesure en millimètres (mm) selon le test de la colonne d'eau. Ainsi, plus le nombre de mm de résistance est élevé, plus un tissu est imperméable.

Le test de la colonne d'eau, aussi nommé test de Schmerber, mesure la résistance du tissu à la pression de l'eau. Cette résistance est importante, mais il faut aussi tenir compte de deux éléments supplémentaires : le frottement sur le tissu, par exemple celui des bretelles d'un sac à dos, et l'étanchéité des coutures et des fermetures. Le frottement diminue la résistance à l'eau. C'est pourquoi un tissu sera dit parfaitement résistant à l'eau à partir de 1 300mm selon la norme ISO 811, mais on recherchera plutôt 10 000mm pour un vêtement. Pour une explication plus complète du test de la colonne d'eau et des normes d'imperméabilité des tissus, consultez l'article sur les critères d'imperméabilité des tissus sur notre blog Citycle.

A. Les tissus résistants à l'eau

Les tissus seulement résistants à l'eau ne sont pas tout à fait imperméables : ils protègent contre une pluie fine de durée limitée. Par exemple, ils sont adaptés pour un court trajet vers le travail. Mais l'eau pénétrera si l'averse est trop forte ou si la pluie dure toute la journée. Ils comportent toutefois l'avantage de mieux respirer et de moins retenir l'humidité produite par le corps.

a. Vêtements cyclistes résistants à l'eau

La plupart des tissus offrent une certaine résistance à l'eau, c'est-à-dire que nous ne sommes pas entièrement trempés à la moindre averse. Toutefois, les vêtements sportifs considérés comme "résistants à l'eau" tolèrent une pluie plus forte que ne le fait par exemple une simple chemise.

La majorité des vêtements sportifs résistants à l'eau recourent quant à eux à la technologie de l'enduit déperlant. Le déperlant est une couche extérieure apposée sur le tissu qui fait perler les gouttes d'eau pour ne pas qu'elles pénètrent dans le tissu. Le déperlant fonctionne aussi comme protection contre l'accumulation de saleté et de graisse sur l'extérieur du tissu. Mais le tissu demeure poreux et s'il y a une trop grande quantité d'eau, elle pourra imbiber le tissu. La qualité principale de ce tissu est toutefois que l'humidité corporelle peut s'échapper facilement par les fibres : la sensation de sueur est grandement diminuée et le confort augmenté.

Pour plus de liberté dans les mouvements, plusieurs vêtements résistants à l'eau sont fabriqués avec des matières partiellement élastiques. On parle alors de tissu "softshell" : littéralement, "couche de protection souple". Les softshell sont donc résistants à l'eau, déperlants, respirants et souples. Vous retrouverez du tissu "softshell" dans plusieurs des produits Vaude que nous proposons. L'avantage des "softshell" Vaude est l'utilisation d'un déperlant respectueux de l'environnement, qui ne contient pas de PTFE (produit de la famille du Teflon).


On vous conseille : [Gants Softshell Hanko II Vaude] - [Veste Softshell Spectra Vaude pour homme]

equipement softshell pluie froid vaude

On vous conseille :[Pantalon homme Vaude Qimsa Softshell] - [Pantalon transformable Vaude Yaki Softshell homme] - [Pantalon femme convertible Yaki Vaude Softshell]

pantalons vélo vaude softshell

b. Sacoches vélo, sacs à dos et remorques résistants à l'eau

Les sacoches pour vélo, les sacs à dos et les remorques sont faites avec des tissus résistants aux déchirures et résistants à la pluie. La résistance à la pluie est souvent procurée par un enduit, c'est-à-dire une couche de protection apposée à l'intérieur du tissu. L'avantage de cette technique est de protéger l'enduit des frottements et d'augmenter sa durabilité. La propriété déperlante et les avantages de la respirabilité ne sont pas utiles pour les sacoches et les remorques.

Ces tissus résistants à l'eau sont plus facilement réparables en cas de légère déchirure. Les sacoches et sacs simplement résistants à la pluie sèchent aussi plus rapidement que les sacoches imperméables, ce qui évite la formation de moisissure à l'intérieur de la sacoche ou du sac.

Pour augmenter l'imperméabilité de ces équipements, il est possible de recourir à des couvre-sacoches, à des housses de sac et à des protections contre la pluie pour remorque.

On vous conseille : [Housse anti-pluie pour sacoche avant - 2000mm] - [Housse de pluie pour sacoches doubles - 2000mm] - [Protection sac à dos réfléchissante]

housses de pluie pour sacoche vélo et sac à dos

On vous conseille : [Housse de pluie pour remorque Maxxus] - [Housse pour remorque Chariot Thule] - [Protection pluie remorque Croozer]

housses imperméables remorques vélo

B. Les tissus imperméables

On distingue deux grandes familles de tissus imperméables ou étanches : les imper-respirants et les imperméables véritables. Les premiers sont aussi résistants à la pluie que les seconds lors de l'achat, mais leurs caractéristiques techniques s'usent plus rapidement et ils sont plus chers. Dans tous les cas, un article fait avec du tissu imperméable ne sera réellement imperméable que si :

  • les coutures du tissus sont aussi protégées ou si le tissu ne possède aucune couture
  • toutes les ouvertures sont protégées : zips imperméables ou situés sous un rabat, manches avec une fermeture élastique ou une attache velcro. De même pour les sacs et sacoches, les ouvertures doivent être vérifiées : zip imperméables, fermetures par enroulement ou simple rabat n'offrant pas la même protection.
Voici deux images pour vous aider à distinguer une fermeture éclair normale d'une fermeture éclair étanche, avec un recouvrement souvent en silicone:

Zip normal : [Sacoche Zefal Z Light L]

zip normal


Zip étanche : [Sacoche Zefal Z Dry L]

zip étanche

a. Vêtements imperméables et respirants

Les produits dits imper-respirant sont généralement composés d'une membrane respirante permettant à la sueur de s’évacuer et d'une couche protectrice déperlante sur la surface extérieure du tissu, qui empêche la pluie de pénétrer. L’efficacité d'une matière imper-respirante vient donc de la combinaison de la qualité de la membrane et de la qualité du traitement déperlant.

Si ces produits sont efficaces lors de leur achat, les matériaux sont assez fragiles. L'entretien adéquat de ces produits est la seule façon de les garder imperméables dans la durée. L'avantage des produits imper-respirant est leur confort inégalé. Grâce à un équipement imper-respirant, il est possible de pratiquer un sport exigeant sans être mouillé ni par la pluie, ni par sa propre sueur.

On vous conseille : [Veste imper-respirante jaune Proviz - 10 000mm] - [Veste imper-respirante Escape Vaude - 10 000mm] - [Veste imper respirante Luminum Vaude - 10 000mm]

vestes velo imperméables respirantes

Des membranes imperméables sont parfois ajoutées à des tissus en tricot. Il n'y a alors pas de déperlant, mais le tissu demeure imperméable. C'est notamment le cas des équipements pour cycliste Dexshell dotés d'une membrane brevetée Porelle® à la fois imperméable et respirante.

Pour vérifier s'il y a une membrane imperméable dans le tricot, il suffit de souffler dans le tissu : si l'air passe, il n'a pas de membrane. Au contraire, si l'air ne passe pas, c'est qu'il y a une membrane.

On vous conseille : [Gants vélo Dexshell imperméables] - [Bonnet Sealskinz imperméable]

gants bonnet imperméables vélo dexshell sealskinz

b. Vêtements imperméables non respirants

Certains tissus sont traités avec une couche extérieure imperméable et déperlante mais sans contenir de membrane respirante : ce sont de véritables tissus imperméables. Ils retiennent très bien l’eau à l'extérieur du tissu. Le désavantage de ce genre de tissu est qu'il retient aussi l'humidité à l'intérieur du tissu : si vous suez, vous serez trempé « de l'intérieur ».

Il y a toutefois plusieurs éléments de l'habit du cycliste pour lesquels la sueur n’importe pas ou peu. Par exemple, pour un couvre-casque par temps humide. Le casque offre suffisamment d'espace pour que l’humidité soit évacuée pour la plupart des personnes, malgré le port d'un couvre-casque, sauf par canicule. Par temps plus frais, certains préféreront un sous-casque chaud et imperméable, mais le risque d'humidité augmente.
Le bas de la jambe accumule aussi souvent moins d'humidité, lors d'un court trajet, que le haut du corps. Le port de guêtres imperméables permet alors de protéger le pantalon et la chaussure.
On vous conseille : [Housse imperméable pour casque de vélo - 2000mm]-[Guêtres imperméables pour vélo - 2000mm]

protections pluie à vélo pour jambes et casque

On peut aussi diminuer l'inconvénient de l’humidité interne en aérant le vêtement. C'est le rôle des plus grandes ouvertures des ponchos de pluie. De même, certaines protections ne couvrent que la face supérieure de la jambe – la plus exposée à la pluie – ce qui permet à la sueur d'être évacuée par l'arrière de la jambe.

On vous conseille : [Poncho avec fenêtre de cycliste] - [Protections jambes imperméables à vélo - 5000mm]

poncho et protection imperméable pour jambes cycliste

Chaque cycliste doit donc faire un choix entre un vêtement imperméable adapté lors de courts déplacements et en ville ou un vêtement imper-respirant destiné à une pratique plus intensive ou plus sportive du vélo. Le vêtement imperméable garde plus l'humidité corporelle mais offre d'autres avantages, puisqu'il est plus facile d'entretien et plus résistant, tout en étant bien moins cher. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle les pantalons de vélo imperméables sont un excellent choix en ville, par exemple, pour conduire les enfants à l'école lorsqu'on utilise un vélo électrique. A noter que les ponchos pour enfants portés sur le vélo ou en remorque sont aussi imperméables avec les mêmes avantages.

On vous conseille : [Pantalon imperméable cycliste à coutures scellées] - [Poncho jaune bébé sur siège vélo - 5000mm] [Poncho bébé imperméable Hamax pour siège arrière]

pantalons ponchos et imperméables vélo

c. Sacoches et sacs vélo imperméables

Les tissus imperméables se retrouvent aussi dans l'équipement du cycliste, en particulier pour les sacs et les sacoches de transport. L'imperméabilité de ces éléments est un avantage certain sous des latitudes pluvieuses. Toutefois, si l'eau pénètre dans les sacs ou sacoches imperméables, ces derniers risquent de retenir l'humidité trop longtemps à l'intérieur et peuvent moisir s'ils ne sont pas correctement aérés. Certains fabricants choisissent ainsi de munir la sacoche de vélo d'un trou pour évacuer l’eau qui pourrait s'infiltrer. D'autres préfèrent utiliser un tissu imperméable, mais sans munir la sacoche d’une fermeture imperméable. Dans la plupart des cas d’utilisation, ces sacs et sacoches sont suffisamment résistants à la pluie. Vos effets ne seront pas mouillés par une pluie même assez forte pour un trajet d'une durée moyenne.

On vous conseille : [Sacoches imperméables avec trou au bas Beck] - [Sacoches Basil en tissu imperméable]

sacoches vélo imperméables sauf ouverture

Si vous vivez sous un climat humide, si vous envisagez partir pour plusieurs jours à vélo et rouler longtemps sous la pluie, ou encore si vous transportez souvent du matériel électronique fragile, les sacoches imperméables avec un zip étanche ou une fermeture par enroulement sont un meilleur choix. Si l'eau y pénètre, faites-les bien sécher !

On vous conseille : [Sacoche de selle étanche zip protégé] - [Sacoche étanche Ortlieb fermeture par enroulement - 15 000mm] - [Sacoche étanche Vaude fermeture par enroulement]

sacoches étanches vélo

C. Entretien des tissus imperméables : lavage et ré-impermibilisation

Tous les tissus imperméables et imper-respirants peuvent être nettoyés au besoin, bien sûr. Lisez d'abord l'étiquette du produit pour connaître les conseils d’entretien. D'une manière générale, il ne faut pas laver trop souvent les tissus pour éviter d'abîmer la couche de déperlant. Toutefois, le déperlant n'est efficace que s'il n'a pas trop de saleté dessus. Il faut donc le laver de temps en temps.

Lorsque vous lavez un tissu déperlant, n'utilisez ni savon, ni détergent. Prenez un produit nettoyant doux. Après le lavage, alors que l'équipement est encore humide, vous pouvez le mettre dans le sèche-linge si vous en possédez un, mais seulement à basse température pour quelques minutes. Cela aidera à réactiver le déperlant. Sinon, laissez-le sécher au soleil.

Une fois l'article sec, vérifiez le déperlant en projetant quelques gouttes d’eau sur votre accessoire. Des gouttelettes devraient se former et glisser rapidement du tissu. Si l'eau ne forme pas des gouttelettes ou si celles-ci s'imprègnent dans le tissu, il vous faut renouveler le déperlant en appliquant une nouvelle couche selon les instructions.

On vous conseille : [Spray imperméabilisant tous textiles]

spray pour rendre impermeable un équipement vélo

3. Matériels vélo étanches et résistants à l'eau

A. Appareils vélo étanches

Pour les appareils électriques, la norme d'étanchéité reconnue se nomme l'Indice de Protection. Elle est notée par le sigle IPxx: le premier X concerne l'étanchéité aux matières solides et le second concerne l'étanchéité aux liquides. Comme c'est cette dernière qui est importante pour la pluie, l'indice IP est le plus souvent donné sous la forme IPx1, IPx2, etc. Plus le dernier chiffre est élevé, mieux l'article résiste à l'eau. Une bonne résistance à l'eau pour la pratique du vélo est garantie à partir de l'indice IPx4, alors que les articles IPx5 et plus sont considérés comme imperméables pour le vélo.

On vous conseille : [Feu vélo avant IPx5 étanche] - [Compteur vélo étanche Sigma IPx8]

accessoires vélo étanches

B. Protections pour appareils électroniques et équipements de VAE

Il est aussi possible d'ajouter une protection imperméable à vos appareils électroniques pour garantir leur fonctionnement même par temps de pluie.

a. Sacs et sacoches étanches pour appareils électroniques vélo

Tout comme pour les sacs et sacoches de transport, l'étanchéité est assurée à la fois par le matériau du tissu et par la qualité de la fermeture. Une fermeture étanche est obtenue par une ouverture protégée, une fermeture à glissière étanche ou par une fermeture par enroulement.

On vous conseille : [Pochette étanche pour smartphone] - [Support smartphone vélo étanche fermeture par enroulement] - [Sacoche vélo avec compartiment smartphone étanche]

b. Protections pour le vélo électrique

Les équipements électroniques du vélo électrique sont conçus pour résister à la pluie et pour éviter les risques de chocs électriques dûs à l'humidité. Néanmoins, il est parfois utile d'augmenter la protection de ces équipements, selon les conditions météo ou pour en prolonger la durabilité. Il existe pour cela des protections pour la console du vélo électrique.

On vous conseille : [Housse de protection pour console de vélo électrique] - [Etui étanche transparent pour console VAE]

protection console VAE

Les batteries des VAE sont aussi déjà protégées de l'eau, pour assurer leur durabilité. Vous pouvez tout de même ajouter une protection en néoprène résistante à l'eau sur la batterie. La housse sera particulièrement utile pour le moteur central si vous transportez votre vélo sur une voiture ou un véhicule motorisé.

On vous conseille : [Housse pour batterie sur cadre vélo électrique] - [Housse pour batterie VAE sous porte bagages] - [Housse moteur central de vélo électrique]

housses protection VAE

Vous savez maintenant comment reconnaître les produits imperméables pour le vélo. Il ne reste plus qu'à en profiter par tous les temps. Bon vélo !

 
Questions:
Il n'y a pas encore eu de question sur cette fiche conseil.
Saisissez maintenant votre question sur cette fiche conseil (maximum 2000 caractères) :
Caractères saisis :
Une réponse vous sera apportée par e-mail, si vous ne recevez pas de réponse, pensez à regarder dans vos spams.
J'en profite pour m'inscrire et recevoir par e-mail des offres promotionnelles et des conseils :

En cliquant sur "Poster ma question", vous déclarez être d'accord
avec notre politique de protection des données personnelles.