Installer un stationnement vélos dans une copropriété ou entreprise
PANIER  :  AUCUN ARTICLE
• Votre adresse email :
• Votre mot de passe :
QuestionsX
:

Bonjour, Pour un parking à vélo en entreprise, combien de places doit 'on prévoir suivant la réglementation ? Cordialement,

Notre réponse :

Comme il est indiqué dans la fiche conseil, la capacité du parc vélo dépend de la fréquentation du bâtiment :

  • Pour les bureaux, le parking à vélos doit avoir une surface correspondant à 1.5% de celle du plancher. Par exemple, si la surface de plancher est de 10 000m², le garage vélos doit avoir une superficie d'au moins 150m².
  • Pour un bâtiment de service public à usage industriel ou tertiaire, le nombre de places de vélos doit représenter 15% de la totalité des salariés présents en même temps dans le bâtiment, sur déclaration du maître d'ouvrage. A titre d'exemple, si ce type de structure reçoit 100 salariés, le parking vélo devra compter 15 places.
  • Dans le cas d'un bâtiment commercial, de par la rotation du nombre de personnes présentes, le nombre de places de vélos doit représenter 10% du nombre de clients et de salariés accueillis en même temps, sur déclaration du maître d'ouvrage.

Conseils et obligations pour l’installation
d'un parking vélo

parking vélo devant copropriété

Disposer d’un stationnement pour vélos chez soi, au travail, ou devant l’épicerie du coin est toujours un atout considérable. Ces infrastructures contribuent au développement de la pratique du vélo. Motivantes et rassurantes, elles encouragent à l’usage de la bicyclette au quotidien.

MENU

1. Les types de stationnements vélo

2. Les différents modèles de garages vélos

3. Aménager un parking vélo dans une copropriété ou sur un lieu de travail

4. Les liens utiles

1. Les types de stationnements vélo

Pour se rendre au travail ou pour aller faire ses courses, savoir qu'on a un lieu sécurisé où garer son vélo est un vrai plus pour le cycliste. Quand on sait que près de 4000 vélos sont volés chaque années en France, on comprend tout de suite l’intérêt de disposer de ce genre d’aménagements. Un stationnement vélo associé à un bon antivol, c’est la garantie d'une sécurité optimale pour sa bicyclette. Un parking vélo, c’est alors un aménagement potentiellement profitable et qui, de plus, a un impact important dans le développement de la pratique du vélo. Aujourd'hui, les possibilités sont nombreuses quant à la création de ces places spécialement dédiées aux vélos.

Les différents types de stationnements vélo

Pour pouvoir garer et sécuriser les vélos, 4 différents types de stationnements peuvent être aménagés. Certains seront très faciles à installer, y compris par un particulier, alors que d'autres nécessiteront l'intervention d'un professionnel. Les collectivités locales et territoriales, les administrations et les entreprises, les sociétés de transport public sont les premières à devoir investir dans leur réalisation. Cette action permet de souligner leurs engagements en faveur de l’environnement. Sans oublier que via ces investissements, tous oeuvrent pour simplifier la pratique du vélo. De quoi séduire plus d’usagers, les rassurer dans leur quotidien, pour au final, rentabiliser les financements.

parking pour vélo

  • Les stationnements de courte durée

Ces types de stationnements répondent au besoin de stationner les vélos en sécurité durant des arrêts de moins d’une heure. Ils sont nécessaires à proximité des petits commerces ou services publics. Leur utilisation est gratuite. Ils ne nécessitent en effet qu’une surveillance informelle et peu de maintenance. Il suffit qu’ils fassent preuve d’une bonne visibilité et d’une bonne transparence pour offrir le plus de sécurité aux vélos. Les systèmes de fermeture ou de contrôle d’accès n’y sont pas obligatoires. Un bon antivol combiné à un bon matériel d’ancrage, comme un arceau, peuvent suffire dans ce cas précis.

  • Les stationnements de moyenne durée

Pour un arrêt d’une durée de plus d’une heure, aménager des stationnements de moyenne durée est fortement utile. Ces aménagement sont à placer devant ou à proximité des centres commerciaux, sportifs, de loisirs ou culturels. Ils sont très pratiques pour les personnes qui s’y rendent et qui résident à environ 20 minutes des lieux. Une surveillance informelle suffit le plus souvent pour ce genre d’infrastructure. On peut les construire dans des espaces délimités mais non fermés. Disposer d’un toit, d’un éclairage spécifique et d’un système de vidéo surveillance peut les rendre encore plus appréciables. Ils ne nécessitent qu’une maintenance réduite et peuvent également être gratuits.

  • Les stationnements de longue durée de jour

Pour les cyclistes qui ont besoin de garer leur vélo en toute sécurité du matin au soir, les stationnements vélos de longue durée sont les aménagements à privilégier. Ils sont nécessaires à proximité des lieux d'études et de travail. Ils doivent eux aussi faire preuve d’une bonne visibilité et d’une bonne transparence pour garantir un maximum de sécurité aux vélos. Si possible, et en fonction des risques, ils peuvent être équipés de caméras de surveillance, d’une couverture et d’un éclairage. Ils sont à aménager de préférence dans un local fermé. Contrairement aux deux premiers, ils peuvent nécessiter une maintenance un peu plus soutenue et régulière. Leur usage peut être gratuit ou payant.

  • Les stationnements de longue durée de nuit

Pour ceux qui souhaitent profiter d’un endroit sécurisé pour leur vélo du soir au matin ou durant les week-ends, des stationnements de longue durée de nuit sont l'idéal. Ceux-ci conviennent particulièrement aux immeubles d’habitation ou encore aux gares et aéroports. Contrairement aux autres, ils requièrent toutefois une surveillance beaucoup plus formelle. En plus de devoir être visibles et transparents, l'usage de caméras de surveillances est toujours appréciable dans ces types d’endroits. Ils doivent également être couverts et bénéficier d'un éclairage spécifique. Leur utilisation peut être payante du fait d'un investissement initial plus important et d'une maintenance plus fréquente.

Les parkings vélos obligatoires au travail et dans les lieux publics

Le décret n°2016-968 du 13 juillet 2016 est relatif aux installations dédiées à la recharge des véhicules électriques ou hybrides rechargeables et aux infrastructures permettant le stationnement des vélos lors de la construction de bâtiments neufs. Repris dans les articles L111-5-2 et L111-5-3 du code de la construction et de l’habitation, il impose l'obligation de créer des parkings vélos sur les lieux de travail et les lieux publics. Le but ? Favoriser les déplacements à vélo. Cette mesure poursuit le travail entrepris par la loi LAURE et son décret n°2011-873 du 25 juillet 2011 qui ont déjà rendu obligatoire la mise en place d'infrastructures sécurisées pour le stationnement des vélos lors de la construction de bâtiments d'habitation neufs.

Parking intérieur vélo dans une entreprise

C'est ainsi que les bâtiments neufs à usage industriel, commercial, accueillant un service public ou encore des habitations et qui sont dotés de places de stationnement individuelles, destinées à des agents, salariés ou usagers du service public sont concernés par cette mesure. A noter que l'obligation s'applique également aux cinémas.

L'endroit doit ainsi être placé soit au au rez-de-chaussée du bâtiment, soit au premier sous-sol. Il peut aussi se situer à l'extérieur de la structure. Il devra alors être fermé et couvert. Uniquement prévu pour les bicyclettes, l'espace devra comporter des garages vélos pour permettre d'attacher correctement le deux-roues. Il devra être surveillé ou bien équipé d'un verrouillage.

La capacité du parc vélo doit être adaptée à la fréquentation du bâtiment :

  • s'il s'agit de bureaux, le parking à vélos doit avoir une surface correspondant à 1.5% de celle du plancher. Par exemple, si la surface de plancher est de 10 000m², le garage vélos doit avoir une superficie d'au moins 150m².
  • pour un bâtiment à usage industriel ou tertiaire, ou accueillant un service public, le calcul du nombre de places de vélos se fait par rapport à 15% de la totalité des salariés présents en même temps dans le bâtiment, sur déclaration du maître d'ouvrage. A titre d'exemple, si ce type de structure reçoit 100 salariés, le parking vélo devra compter 15 places.
  • dans le cas d'un usage commercial, on considère qu'il y a une rotation. Le nombre de places de vélos doit alors représenter 10% du nombre de clients et de salariés accueillis en même temps, sur déclaration du maître d'ouvrage.

2. Les différents modèles de garages vélos

Voici les différents types de parkings vélos que l'on peut trouver.

Le stationnement au sol

Si vous disposez d'un espace suffisant, vous pouvez opter pour un stationnement au sol. Il est des plus pratiques surtout si votre bicyclette est lourde et donc difficile à ranger en hauteur. Cette solution est simple et permet de maintenir votre vélo pour un rangement rapide. Il existe des râteliers vélo une place, deux places, ... jusqu'à 6 places. Ce type de garage vélo est très pratique puisqu'il est ainsi possible de moduler à souhait le nombre de places désirés et d'y inclure également des places pour les vélos à frein à disque. La fixation est en plus très facile puisqu'il suffit de poser au sol ce rangement.

On vous conseille : [Parking vélos 3 places] - [Garage vélo 6 places avec espace publicitaire] - [Garage vélo à frein à disque, emboitable.]

Parking vélo au solParking vélo à frein à disque

On vous conseille : [Garage vélo au sol rose Andrys] - [Râtelier vélo bleu une place Andrys]

ratelier velo bleu et rose une place

Les rangements vélo muraux

Si la place au sol manque ou s'il est important d'aménager le moindre espace, il est possible de s'équiper de range-vélos muraux. Le porte-vélo mural est un dispositif permettant ainsi d'accrocher en l'air une ou plusieurs bicyclettes sur un support fixé au mur. Certains modèles sont conçus pour être installés dans un garage ou dans les espaces communs, ils peuvent être alors équipés de supports antivols.

On vous conseille : [Support au mur pour 4 vélos avec espace pour antivol] ou [Range-vélo mural pour 6 vélos]

Parking vélo au mur avec espace antivolSupport 6 vélos au mur avec espace antivol

On vous conseille : [Porte-vélo au mur 4 places Andrys avec étagère]

Support mural pour 4 vélos avec etagere Andrys

D'autres modèles de rangement muraux sont destinés aux cyclistes n'ayant pas de garage et devant ranger leur vélo chez eux. Les supports muraux deviennent donc des objets design à installer dans une entrée, ou même dans un salon, et transforment alors le vélo en un objet de déco.

On vous conseille : [Porte vélo design Clug Road], qui existe aussi en [version VTT pour les roues plus larges], [le Cool Bike Rack de Peruzzo] ou encore [le support mural Airlok Hiplok] utilisable également en extérieur grâce à sa fonction antivol.

Porte vélo Clug RoadRange-vélo Cool Bike Rack - PeruzzoSupport mural vélo Airlok Hiplok avec antivol intégré

Les rangements vélo au plafond

Une autre solution consiste à ranger vos vélos en les accrochant au plafond. Il existe pour cela différents types de systèmes à crochets ou à poulie. Ils servent à suspendre aisément un ou plusieurs vélos jusqu'à 4 m de hauteur pour certains modèles. Ils permettent de libérer plus de place au sol et gagner de l'espace pour être moins encombré. Certains modèles, avec des câbles ou cordages plus robustes, pourront supporter des charges lourdes (jusqu'à 57 kg) et seront donc privilégiés pour les vélos électriques.

On vous conseille : [Fixation au plafond pour 2 vélos], [Fixation à poulies sur plafond] ou, dans le même genre, la version [Range vélo pour charges lourdes, spécial VAE]

Support 2 vélos au plafondRange vélo plafond avec pouliesSupport vélo au plafond pour charge lourde VAE

3. Aménager un parking vélo dans une copropriété ou sur un lieu de travail

Si l’on souhaite mettre en place un stationnement vélo dans un lieu de passage comme une copropriété ou un lieu de travail, voici quelques règles essentielles à connaitre. Elles permettent de garantir la réalisation de places de stationnement sécurisées, fonctionnelles et ordonnées.

  • Une bonne surveillance

Ces lieux dédiés au stationnement des vélos doivent être surveillés. Pour ce faire, l’on peut compter sur une surveillance informelle, fonctionnelle ou active.

-La surveillance informelle est assurée par toutes les personnes situées sur les lieux ou qui circulent à proximité des lieux. Cette surveillance dite passive se fait de manière naturelle. La présence des passants, des habitants ou des employés des bâtiments avoisinants est alors le facteur dissuasif pour les voleurs. Pour qu'elle soit efficace, il faut cependant que lieu de stationnement soit autant que possible placé à un endroit visible par le maximum de personnes.

-La surveillance fonctionnelle : En plus de cette surveillance informelle, on peut faire appel à des personnes dont l’une des missions serait de surveiller l’endroit. La surveillance devient à ce moment fonctionnelle. Cependant, contrôler les emplacements dédiés aux vélos ne serait dans ce cas qu’une tâche secondaire pour ces gens pouvant par exemple être le concierge ou un employé déjà affecté à une autre mission.

-La surveillance formelle ou active : Pour un maximum de sécurité, le mieux est toujours de faire appel à des agents de gardiennage ou de sécurité dont le travail principal serait de contrôler et surveiller ces stationnements. A noter que toutes ces formes de surveillance peuvent être combinées pour une sécurisation maximale des lieux.

  • Une bonne visibilité et transparence

Pour rendre la surveillance plus facile, ces lieux de stationnement doivent rester visibles le jour comme la nuit. Un bon éclairage qu’il soit ambiant ou spécifique doit ainsi y être de rigueur. Une couverture transparente est également conseillée pour mieux distinguer ce qui pourrait se passer à l’intérieur.

  • La vidéosurveillance

Pour dissuader les éventuels malfaiteurs mais aussi pour garder un œil continu sur les lieux, des caméras de surveillances peuvent être installées en renfort. La mise en place d'un tel dispositif n’est que très peu coûteux. Elle peut cependant s’avérer des plus efficaces, notamment associée aux autres moyens cités ci-dessus.

  • La fermeture de l’accès

Les places de stationnement peuvent par ailleurs être sécurisées par des murs, des barreaux ou des grilles. Elles peuvent en plus être dotées d’un toit et d’une porte équipée d’un système de fermeture, mécanique, électrique, ou encore électromagnétique.

  • Le matériel d’ancrage des vélos

Les parkings pour vélos doivent enfin être équipés d'un ou de plusieurs points fixes. Ils sont nécessaires pour permettre aux cyclistes d’attacher le cadre et la roue avant de leur vélo. Un arceau, un appui-vélos, une barre… sont ainsi indispensables. Ils doivent être à bonne hauteur pour permettre d’aisément attacher le vélo à l’aide des antivols les plus utilisés.

  • Les conseils pour le rangement des vélos

Pour un rangement ordonné et efficace, il faut également penser à un agencement correct. L’objectif est d’éviter un stationnement anarchique des vélos. Par exemple, mettre les roues avant sur des niveaux différents afin d'obtenir une différence de hauteur d'environ 30 cm et un espacement de 40 cm entre chaque monture.

On vous conseille : [Le râtelier haut pour un vélo] - [Le râtelier vélo bas une place] à emboîter pour faire facilement des étages sur un nombre de places indéfini, ou directement [Le râtelier vélo 5 places haut et bas].

Conseils pour l'aménagement d'un garage à vélos

Garage à vélos haut et basrâtelier vélos 5 places


Autre façon de gagner de l'espace : disposer les vélos en biais de 20 à 70°. Il est conseillé alors de prévoir environ 40 cm entre chaque stationnement vélo.

On vous conseille : [Le râtelier vélo orientable]

Conseils pour aménager un parking  vélos

Garage à vélo au mur orientable


Il est également possible de décaler un peu les vélos en décalant les appuis comme les arceaux. Par exemple 70 cm si les cycles sont accessibles par l'avant ou par l'arrière. Sinon prévoir 90 cm d'espace s'il n'est pas possible d'accéder aux deux-roues que par un côté. Enfin, lors de l'aménagement du garage à vélo, il existe la possibilité d'alterner le sens d'introduction des roues avant dans le râtelier pour profiter pleinement de l'espace.

Penser un garage à vélos dans une copropriété ou sur un lieu de travail
Bien aménager un parking vélo de copropriété ou lieu de travail

Source images : Droit Au Vélo

4. Les liens utiles

Afin de compléter la lecture de cette fiche-conseil, nous vous conseillons les liens suivants :
- Sur le site du Ministère de la cohésion des territoires [Vélos : stationnement sécurisé dans les bâtiments] publié le 3 sept. 2013 et mis à jour le 26 jan. 2016
- Sur le site de Vélo et Logement, la page [réglementation sur le stationnement des vélos dans les bâtiments] ainsi que les fiches de synthèses associées,
- Sur le site de la Fédération des Usagers des la Bicyclette (FUB), la page sur [le stationnement des vélos dans les espaces privés] et la page sur [le stationnement des vélos dans les espaces publics]

Enfin, cette fiche-conseil ne serait pas complète sans une information sur les antivols vélo qui sont systématiquement associés au stationnement vélo. Pour cela, nous vous conseillons la lecture de notre fiche-conseil sur le [choix des antivols vélos]

Fiche-conseil lecyclo bien choisir son antivol vélo