top

Bonnets vélo hiver, cache-cou et passe montagne pour cyclistes

Marque :
Ordonner par :

Des bonnets vélo et des cache col pour se protéger du froid

A vélo, et encore plus en vélo électrique, il faut se protéger du vent. Les oreilles et le cou sont des zones qui deviennent vite inconfortables la nuit tombée ou lors de longues descentes. Les bonnets vélo permettent de se protéger des intempéries sans compromis sur la sécurité, puisqu’ils sont assez fins pour être portés sous le casque. Un cache cou vélo est également un choix plus pratique qu’une écharpe, puisqu’il ne risque pas de se dénouer. En cyclotourisme et en bikepacking, le cache cou multifonction et les foulards tubulaires chauds servent également une fois le pied mis à terre, en les remontant sur la tête.

Cagoules et sous-casques pour le confort en vélo d’hiver

Le sous casque vélo est un bonnet vélo hiver qui, comme son nom le dit, se glisse sous le casque. Il est le plus souvent muni d’une protection qui descend bien sur les oreilles, comme celui proposé par la marque de casques vélo Abus. Si son confort est inégalé, son look ne plaît pas à tous, et c’est pourquoi on le laisse sous son casque !

Lors des jours les plus froids, la cagoule vélo a l’avantage de combiner la protection de la tête et du cou. Elle offre la meilleure protection, puisqu’il n’y a plus de courant d’air à la jonction entre votre bonnet et le cache col vélo. 

Les textiles utilisés pour protéger le cycliste du froid sont parfois aussi entièrement coupe-vent. La matière coupe-vent est le plus souvent du SoftShell, qui protège également contre les pluies fines. Comme la cagoule StormCap de Vaude. Attention alors s’ils couvrent les oreilles : votre audition en sera diminuée d’autant. Une bonne raison de s’équiper d’un rétroviseur. Surtout en vélo de ville.

Des casquettes pour se protéger du soleil et de la pluie

L’été venu, c’est souvent du soleil qu’il faut se protéger à vélo. Les foulards tubulaires légers HAD, ou ceux de la marque PAC, évitent les coups de soleil sur le cou. Les casquettes fines pour vélo se portent sous le casque, et elles couvrent le crâne pour éviter les insolations. En plus, leur palette est suffisante pour protéger les yeux des rayons trop directs. Et les casquettes sont jolies avec un design rétro, vous les porterez même sans votre casque. 

Mais parfois, il pleut aussi l’été. Et alors, on peut porter une casquette imperméable qui a l’avantage de protéger les yeux ou vos lunettes d’une partie des gouttes.