PANIER  :  AUCUN ARTICLE
top
• Votre adresse email :
• Votre mot de passe :

Voyager avec son vélo

voyager à vélo, randonnée vélo cyclotourisme

Aujourd'hui, voyager en emportant son vélo avec soi est parfaitement réalisable. Vous pouvez transporter votre deux-roues préféré dans les transports en commun comme le train ou l'avion. Certaines conditions doivent être remplies et des précautions prises mais de plus en plus d’accommodations prennent place pour faciliter le transport du vélo. Alors, quelles sont ces conditions et quelles sont ces mesures ?

MENU

1. Voyager en avion avec son vélo

2. Voyager avec son vélo dans le train

3. Voyager en voiture avec son vélo

1. Voyager en avion avec son vélo

Les règles et conseils pour transporter son vélo en avion

Les compagnies aériennes acceptent généralement les vélos à bord de leurs avions, parfois pour un prix forfaitaire. Ces prix peuvent varier d’une compagnie à l’autre. En général, il faut compter entre 15€ et 50€ en ce qui concerne les vols Européens. Certaines compagnies ne proposant pas de formule forfaitaire peuvent, tout de même, accepter les vélos. Elles pèseront alors l'intégralité de vos bagages y compris votre monture, le prix augmentant en conséquence.

Avant de prendre l’avion avec son vélo, il convient de bien se renseigner sur les tarifs mais aussi sur les conditions demandées. Une réservation pour le vélo est nécessaire sur certains vols. Il pourrait aussi vous être demandé de fournir des informations sur le vélo à embarquer telles que la hauteur, la longueur, le poids ou le type du vélo. Vous pouvez par exemple consulter le règlement vélo d'Air France.

Les précautions à prendre

Avant de prendre l’avion avec son vélo, il faut toujours dégonfler les pneus de votre deux-roues. C'est une mesure que toutes les compagnies vous demanderont. Vous pouvez toutefois laisser un peu d’air dans vos pneus afin d’éviter des dommages dus à de possibles chocs.

Enlever les pédales est également une clause obligatoire par toutes les compagnies, tout comme aligner le cintre avec le cadre. Pour que le cintre soit dans l’alignement du cadre et de la roue, il suffit de desserrer la potence au niveau du pivot. Une fois le tout aligné, n’oubliez pas de bien resserrer pour que rien ne bouge. Pour plus de sécurité, vous pouvez fixer le cintre au cadre avec un collier ou une ficelle. En ce qui concerne la transmission, ce n'est pas obligatoire mais vous pouvez aussi démonter la chaîne et le dérailleur arrière. Ces mesures peuvent éviter les chocs ou les mauvaises manœuvres du personnel aérien qui pourrait tourner les éléments dans le mauvais sens.

Rangement pour vélo lors de déplacement

Pour protéger votre selle, vous pouvez la retirer ou la recouvrir d’une housse de protection. Toutefois, si vous tenez réellement à ce que votre vélo ne subisse aucun dommage, pensez à le protéger au maximum, par exemple avec des morceaux de carton ou de mousse. Vous pouvez les placer au niveau des zones les plus fragiles comme les leviers de freins et de vitesses. N’oubliez pas les tubes principaux, la selle et les dérailleurs, s’ils sont toujours sur le vélo. Vous pouvez également vous munir d'une valise rigide à roulettes pour vélo. Avec sa coque rigide, votre vélo est en parfaite sécurité, bien protégé des coups. L'intérieur de la valise est compartimenté pour que les différentes parties du vélo ne s'abîment pas.

Pour toutes les pièces démontées, pensez à les ranger dans des sacoches. Vous pouvez aussi utiliser un grand sac en toile et les garder sur vous. Gardez en tête que plus lourds seront vos bagages cabine moins lourd sera le bagage en soute. Les prix pour excès de poids seront ainsi réduits, de quoi économiser quelques billets.

Bon à savoir : bagages spéciaux et surtaxe

Il faut savoir que les cas peuvent largement varier selon les compagnies. Le poids autorisé en soute peut différer en fonction de plusieurs choses :

  • De la compagnie aérienne
  • Des pays de départ et d’arrivée
  • De la classe choisie. En classe économique, il faudra compter entre 20 et 30 Kg.

En principe, si votre vélo et les bagages ne dépassent pas le poids total autorisé, vous n’aurez rien à payer. Cependant, pour chaque kilogramme dépassant le poids total autorisé, vous pourrez être taxé selon les conditions imposées. Il peut aussi arriver que les bagages spéciaux soient taxés indépendamment du poids autorisé en soute, d’où l’intérêt de consulter la compagnie avant.

Si vous voyagez lourd, vous pouvez envisager d’expédier certains de vos bagages en colis par la poste afin de ne pas dépasser le poids total autorisé. Pensez à vérifier que les prix d’expédition soient inférieurs au prix de la surtaxe.

cartouche c02 pour gonfler les pneus vélo

Sachez enfin que si vous gonflez vos pneus à l'aide de cartouches de CO2, celles-ci ne seront pas autorisées dans l'avion. Elles ne seront acceptées ni en soute ni en cabine. D’autres objets plus anodins, même des outils que vous pouvez transporter pour votre voyage et pour votre vélo, sont également interdits à bord. C’est le cas des tire-bouchons, des couteaux (à lame fixe ou pliante), des ciseaux dont les lames dépassent 6 cm, des cutters, des allumettes et des briquets. Si vous avez ces objets en votre possession et que vous y tenez, pensez à vous renseigner quant aux mesures à prendre à leur égard. Découvrez la liste des objets interdits à bord d'un avion.

Retrouvez aussi notre fiche conseil pour savoir comment bien emballer votre vélo et le transporter par avion selon votre compagnie aérienne :

voyager en avion avec son velo

2. Voyager avec son vélo dans le train

services vélo sncf

Pour des vacances itinérantes ou un déplacement professionnel, vous pouvez parfaitement réserver votre espace vélo en même temps que votre billet de train. Cela est possible notamment avec la SNCF sur les lignes nationales, régionales, en Île-de-France et en Europe. Bien évidemment, comme pour le voyage en avion, certaines conditions et règles sont à respecter. Il faut savoir que si votre vélo est un vélo pliant (du type Brompton), ces règles pourront ne pas s’appliquer. Ces vélos sont, en effet, considérés comme des bagages à main et leur embarquement ne devrait donc poser aucun problème.

reserver sa place de vélo dans le train

Pour les vélos non pliants

Si votre vélo n’est pas pliant, voici tout ce qu’il faut savoir. Respectez ces règles et suivez ces petits conseils pour le bon déroulement de votre voyage. Deux solutions s’offrent à vous si vous souhaitez emporter votre vélo dans le train.

vélo plié pour voyage en train

Embarquer votre vélo plié ou démonté

Vous pouvez choisir d’embarquer votre vélo à bord d’un train s’il est plié ou démonté. Dans ces conditions, celui-ci sera accepté gratuitement dans tous les trains et dans la limite des places disponibles. Cette solution nécessitera toutefois que votre monture soit rangée dans une housse. De cette manière, votre vélo sera considéré comme un bagage à main. Attention, votre vélo, même avec sa housse, devra toujours être étiqueté au préalable et ne pas excéder les dimensions maximales autorisées. Pour info, celles-ci sont de 120 cm de hauteur pour 90 cm de largeur.

Opter pour des trains équipés d’espaces dédiés (repérables par un pictogramme vélo)

Les trains équipés d'espaces dédiés aux vélos offrent la possibilité d’embarquer votre vélo si celui-ci n’est pas plié ou démonté. Seuls les vélos standards sont acceptés à bord de ces trains. Si votre vélo est d’un autre type (vélos couchés, tricycles, tandems ou remorque), il faudra vous renseigner au préalable sur les conditions relatives à son embarquement.

Il faut savoir qu’à bord des trains où les vélos sont acceptés, quelques règles d’embarquement sont à suivre. C'est vous, en tant que propriétaire du vélo, qui serez responsable de votre monture. Pendant tout votre trajet, c’est vous qui serez tenu de charger et de décharger votre vélo. Pour moins de complications, la SNCF vous recommande d’ailleurs d’arriver au moins 20 minutes avant le départ de votre train. Ainsi vous ne serez pas dérangé par les autres voyageurs et vous ne constituerez également pas une gêne pour ces derniers.

A bord du train, il faudra également veiller à ce que votre vélo n'entrave pas la circulation à bord et ne génère pas de risque particulier. Pour cela, il est recommandé de toujours tenir son vélo à la main, à bord si possible mais aussi dans l’enceinte des gares. Notez enfin qu’en cas de forte affluence, vous ne pourrez pas accéder au train avec votre vélo. Cette mesure a été adoptée afin de préserver le confort et la sécurité de tous les voyageurs.

Bon à savoir : A propos des trains régionaux

Si vous voyagez en train régional, sachez que le transport des vélos non démontés dans les TER est gratuit. Ceux-ci peuvent être suspendus ou bien placés dans un espace prévu à cet effet. Ces emplacements vous seront accessibles dans la limite des places disponibles et ne peuvent pas être réservés. Si vous souhaitez en profiter, autant arriver de bonne heure. Selon les régions, il peut arriver que les modalités d’embarquement soient différentes. Pour éviter les surprises, pensez à toujours vous renseigner. Les informations peuvent se trouver sur le site de la SNCF > L'offre vélo de SNCF.

Le transport des vélos est aussi autorisé gratuitement dans certains tramways. Mais attention, là aussi certaines conditions peuvent être à appliquer.

L’embarquement à bord des TGV

Si votre choix se porte sur le TGV et que vous souhaitez embarquer votre vélo sans le plier ou le démonter, sachez que cela est faisable. Contrairement au TER, il vous sera d’ailleurs possible de réserver son emplacement lors de la commande de votre billet. Cette réservation se fait généralement moyennant la somme de 10€. Toutefois, si dans un TGV, votre vélo est plié ou démonté et qu'il est rangé dans une housse (respectant les dimensions maximales 120 x 90 cm), il pourra être considéré comme un bagage à main. Son transport sera alors gratuit, toujours dans la limite des places disponibles.

En ce qui concerne l’Ile de France

Si vous voyagez en TRANSILIEN, la possibilité de voyager gratuitement avec votre vélo vous est également offerte. Du lundi au vendredi avant 6h30, entre 9h30 et 16h30 et après 19h30 vous pourrez voyager sans problème avec votre vélo. Même chose les samedi, les dimanche et les jours fériés. Si votre vélo est plié et ne gêne pas les voyageurs, vous ne rencontrerez aucun problème lors de son embarquement. Cependant, en cas de forte affluence, la mesure stipulant que vous ne pouvez pas accéder au train avec votre vélo restera de rigueur.

Pour les voyages à l’étranger

Si vous prenez l’Eurostar, sachez qu’au départ de Paris, Londres et Bruxelles, vous pourrez choisir entre trois options pour pouvoir embarquer votre vélo.

  • Plier votre vélo et le transporter dans une housse
  • Utiliser le service d'enregistrement des bagages proposé le jour du départ
  • Effectuer une réservation à l'avance pour une place de vélo dans le train

En ce qui concerne les voyages en Thalys, votre vélo pourra là aussi être accepté dans les trains. Il faudra qu’il soit plié ou démonté et toujours rangé dans une housse. Selon le nombre de bagages que vous avez, le transport pourra vous être facturé. Il convient donc de se renseigner sur toutes les conditions existantes avant prendre vos billets. Vous pouvez retrouver toutes les informations relatives à ce sujet sur le site de la SNCF > Thalys.

prendre thalys avec un vélo

Enfin, si vous voyagez en en TGV LYRIA, deux options vous sont proposées :

  • Placer votre vélo démonté et rangé dans une housse dans les espaces bagages. Cette solution est gratuite et possible sans réservation.
  • Réserver un emplacement avec le service Train + Vélo.

Pour ce faire, vous devez effectuer une réservation au moment de l’achat de votre billet. A noter que cette option est celle qui vous permettra de transporter votre vélo non démonté. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les conditions détaillées sur le site de la SNCF > TGV.

Pour plus de détails selon la compagnie ferroviaire, consultez notre fiche conseil dédiée :

voyager en train avec son velo


3. Voyager en voiture avec son vélo

Les différents porte-vélos

Pour transporter un vélo sur sa voiture, le plus simple est de vous équiper d'un porte-vélo. A installer sur votre véhicule, cet équipement vous permet de bien fixer votre vélo pour le transporter sur la route en toute sécurité.

Plusieurs modèles existent : sur toit, sur coffre ou sur boule d'attelage. Comment faire le bon choix ? Avant tout, il est important de savoir combien de vélo vous allez transporter. Un seul ou bien ceux de toute la famille ? Pensez ensuite au type de fixation. Qu'est-ce qui est le plus facile ou plus pratique pour vous ? Le temps de transport mais aussi votre budget sont aussi des critères à prendre en considération.

  • Porte-vélo sur toit

Il s'agit d'une barre à fixer sur le toit de la voiture. Vous pourrez alors emmener avec vous entre 1 à 4 vélos simultanément sans avoir à les démonter. Le vélo est attaché par les roues et pneus via des dispositifs de blocage. Cette solution est à privilégier pour les trajets courts ; elle peut cependant être source de ralentissement car la prise au vent est plus importante.

porte velo sur toit
  • Porte-vélo dans le coffre

Si vous souhaitez éviter la prise au vent que peut générer le porte-vélo sur le toit, il existe la solution du porte-vélo dans le coffre. Pour cela, poussez les sièges arrières et installez un porte-vélo dans le coffre à la place. A monter sur les rails, ce système prend la forme d'une barre venant accrocher le vélo par la fourche. Il est possible d'installer 1 à 3 cycles.

porte velo interieur voiture
  • Porte-vélo sur coffre / hayon

Si vous avez des passagers à transporter à l'arrière, optez plutôt pour le porte-vélo sur coffre ou hayon qui vous permet d'emporter entre 1 à 4 vélos. Ici, il faut bien faire attention à la compatibilité du porte-vélo avec votre véhicule (modèle, année sont à vérifier). Notez que cet équipement peut néanmoins gêner à la visibilité. Il est alors recommandé de bien faire attention lors de vos manœuvres et de placer une autre plaque de signalisation sur l'arrière de votre véhicule.

porte velo coffre hayon
  • Porte-vélo sur boule d'attelage

Ce système se clipse directement sur votre véhicule s'il est équipé d'une boule d'attelage. C'est la solution à privilégier si vous avez de nombreux vélos à transporter sur une longue distance. Le porte-vélo sur boule d'attelage se décline en plusieurs versions : suspendu, sur plateforme ou encore sous forme de remorque voiture. Certains modèles sont par ailleurs adaptés pour ne pas gêner à l'ouverture du coffre et basculent.

porte 4 velo attelageRemorque porte velo sur boule d'attelage

Pour trouver le porte-vélo adapté à vos besoins, retrouvez notre fiche conseil :

Fiche conseil choisir son porte-vélo
 
Questions:
18/01/2017 - Anonyme :

bonjour lors d'un voyage passant par Miami, les services du TSA (Transportation Security Administration) ont démoli les serrures de ma valise, pour raison de sécurité , assurant que celles-ci n'étaient pas compatibles avec le "standard TSA", qui permet à ces services d'ouvrir un bagage sans disposer des clés. Le modèle que j'ai a évolué. Le modèle actuel est-il compatible TSA? il s'agit de la grande valise grise à roulettes.

26/01/2017 - LeCyclo.com :

le modèle Bike Box II est compatible avec la norme TSA, en faite dessus vous pouvez mettre des cadenas compatibles TSA, mais ils ne sont pas fournis. Voici le lien du produit : Valise légère pour le transport du vélo à roulettes Bike Box II

Saisissez maintenant votre question sur cette fiche conseil (maximum 2000 caractères) :
Caractères saisis :
Une réponse vous sera apportée par e-mail, si vous ne recevez pas de réponse, pensez à regarder dans vos spams.
J'en profite pour m'inscrire et recevoir par e-mail des offres promotionnelles et des conseils :

En cliquant sur "Poser ma question", vous déclarez être d'accord
avec notre politique de protection des données personnelles.
Nous contacter
Nouveautés
Promotions
Conseils
Compte Pro.
Notre Blog : Citycle
Signaler un bug sur le site
Cacher ce menu