montage pneu tubetype

Tout savoir sur le montage des pneus vélo tubeless et tubetype

Découvrez tous les détails et fonctionnalités des accessoires adéquats à chaque montage de votre pneu tubetype, tubeless ou tubeless ready

Le montage de votre pneu vélo diffère selon le type de pneu et de roue. Il existe alors trois catégories, les pneus tubetype, tubeless, et tubeless ready. Chacun ayant leur spécificité, il est nécessaire d’avoir les accessoires appropriés au montage du pneu vélo en question. Le pneu tubetype qui fonctionne avec une chambre à air aura besoin, par exemple, de démonte pneu différents que des pneus tubeless qui ont des jantes plus fragiles. Le tubeless et le tubeless ready fonctionnent, eux, sans chambre à air. Cette caractéristique leur permet de limiter fortement les crevaisons. Composé d’un liquide préventif, le pneu tubeless nécessite par conséquent d’un tout autre entretien qu’un pneu vélo tubetype. Vous allez découvrir tous les détails et fonctionnalités des accessoires adéquats à chaque montage.

Les accessoires indispensables pour monter un pneu vélo

Quels sont les différents outils appropriés pour un montage tubeless ?

Un montage pneu vélo tubeless demande de la préparation avec notamment de nombreux accessoires tubeless. Quels vont être les bons outils de montage de pneus ?

Le tubeless est connu pour sa résistance à la crevaison. Cet atout est rendu possible, en grande partie, grâce au liquide préventif. Ainsi, pour un montage en pneu tubeless ready, ce liquide dit aussi d’étanchéité, est obligatoire. Là où sur un montage pneu vélo tubeless, il va être fortement recommandé, afin de renforcer le système anti-crevaison. Il y a deux façons d'introduire le liquide préventif. Soit vous le versez le liquide directement dans le pneu démonté, soit vous l’injectez dans le pneu monté à l’aide d’une seringue. La seringue de chez Hutchinson est le parfait outil pour cette deuxième méthode qui s’avère plus propre et parfois plus simple. Notamment, lorsque le pneu et la jante ne sont pas tout à fait en accord. Le pneu est un peu trop lâche sur la jante. A savoir, que l’on peut retrouver une seringue d’injection dans les kit de conversion tubeless. Un peu moins propre mais tout aussi efficace, vous pouvez également opter pour démonter le cœur de la valve. Cela se fait à l’aide d’un démonte obus. Park Tool propose un démonte obus compatible Presta et Schrader.

Le deuxième accessoire tubeless est le fond de jante. Il sert à rendre étanches des jantes tubeless ready. Ce qui est inutile sur un montage fond de jante tubeless. Dans le premier cas, il faut installer un fond de jante tubeless en installant un scotch adhésif. La pose s’effectue avant le montage. Le scotch tubeless a la capacité d'étanchéifier la jante. A contrario, un fond de jante classique utilisé en tubetype a pour objectif de protéger la chambre à air des aspérités potentielles de la jante. Cet accessoire tubeless ready vient alors recouvrir les têtes de rayons.

Dans tous les cas, que cela soit un montage pneu tubeless route ou un montage pneu tubeless vtt, vous aurez besoin de démonte pneu. Il est généralement préconisé de s’équiper de démontes pneu résistants. A retenir, un montage de pneu vélo tubeless sans démonte pneu, c’est un montage pneu vélo difficile (puisqu’il le sera déjà de base). L’important à la fin de votre montage est d’entendre le pneu claquer sur la jante. Afin de vous faciliter la tâche, un bon outil pour monter son pneu vélo tubeless est le gonfleur Tire Booster de Schwalbe.

Enfin, vient le montage de la valve tubeless. Tout d’abord, les valves tubeless ne servent que si elles ne sont pas fournies avec les roues. Etant donné que vous avez auparavant collé votre scotch adhésif dans le fond de jante, nous vous conseillons de repérer le trou de la valve, en faisant une petite marque ou trou sur le scotch. Ensuite, ôtez le bouchon de valve ainsi que l’écrou afin d’insérer votre valve dans le trou. Puis, en serrant à nouveau votre écrou au maximum, vous assurez l’étanchéité de votre valve et donc de votre pneu. Ainsi, en optant pour un montage valve tubeless Hutchinson, vous renforcez l’étanchéité du pneu, cela grâce à la forme conique de la valve. Notez bien, pour bien choisir sa valve tubeless, il y a deux points à vérifier : le diamètre du trou disponible sur la jante pour choisir une Presta ou une Schrader et la hauteur du profil de votre jante pour sélectionner une hauteur de valve suffisante.

Tout savoir sur les valves de chambre à air vélo.

Quels sont les accessoires nécessaires pour un montage tubetype ?

Un montage de pneu vélo tubetype nécessite également des accessoires. Évidemment, vous n’aurez pas besoin de tout ce qui concerne le kit de conversion tubeless. En revanche, c’est avant tout des démontes pneus qui restent indispensables. Certaines marques, comme Michelin, proposent des démonte pneus idéaux pour monter un pneu sur fond de jante tubetype.

De plus, lorsque vous effectuez un montage sur jante tubetype, celle-ci doit être constituée d’un fond de jante. Si vous n’en avez pas, ou si celui-ci est abîmé, remplacez-le par un neuf. Une fois le fond de jante bien installé et bien centré sur la jante à l’aide de vos démonte pneus, passez votre pneu à la main pour positionner correctement les tringles de votre pneu d’un côté. La dernière étape est celle qui diffère le plus avec un montage de pneu tubeless puisqu’elle consiste à faire rentrer la chambre à air dans le pneu. Un pré-gonflage est préconisé avant d’insérer la chambre à air. Alignez ensuite le trou du fond de jante pour y rentrer la valve. Pour cette dernière étape, une pompe à pied vous est indispensable. Si elle possède un manomètre, cela est encore mieux. Ainsi, vous pourrez régler minutieusement la pression de vos pneus indiquées sur le flanc et selon votre pratique. A savoir, si le pneu est trop difficile à monter, il peut être judicieux de dégonfler la chambre à air.

Quel est l'accessoire indispensable au montage boyau ?

Dans le cas d’un montage boyau sur votre vélo, vous avez également besoin d’accessoires spécifiques. Ici, le système d'étanchéité se forme grâce à la colle appliquée entre la jante et le boyau. Ainsi, votre outil montage pneu velo principal est une bonne colle. Diverses types de colle existent en fonction de votre jante. Par exemple, pour une jante alu, la colle à boyau de la marque Continental satisfait un montage longue durée. Elle s'applique sur le pneu en fine couche à l'aide d'un pinceau. Si votre jante n'a jamais accueilli de boyaux avant, pensez à la poncer légèrement et sinon, vérifiez bien qu'il ne reste pas de résidus de colle sur la jante. Sinon, un dissolvant spécifique peut tout à fait faire l’affaire.

Comment monter un pneu vélo route par soi-même ?

Les bons outils pour monter un pneu route tubeless

Le montage d’un pneu tubeless peut sembler complexe. Alors comment monter un vélo route en tubeless ? Il est impératif de s’assurer que votre jante est compatible tubeless. Dans le cas contraire, vous devrez vous munir du kit de conversion tubeless décrit juste au-dessus. Vos roues pourront accueillir par conséquent des pneus tubeless ready.

Si l’on revient au montage de pneus tubeless, nous vous conseillons de nettoyer et dégraisser vos roues et vos pneus, même s’ils sont neufs. Ceci renforce l’adhésion du liquide d'étanchéité des pneus tubeless. Avant de placer votre pneu tubeless sur la jante adéquate, assurez-vous qu’il soit dans le bon sens de roulement. De façon générale, le pneu sera plus tendu et donc plus difficile à monter qu’un pneu tubetype. Il faut alors d’abord mettre un côté du pneu puis monter la valve tubeless avant de monter l’autre côté. La valve pour les roues tubeless est spécifique. Il arrive que la jante tubeless soit plus large et plus haute. Dans ce cas là, pensez à installer un prolongateur de valve. Nous vous conseillons le montage de valve tubeless Hutchinson car il assure les finitions d’étanchéité du pneu.

A partir de l’installation de la deuxième tringle dans la jante tubeless, le montage devient parfois plus difficile. Pour la suite, elle se compose de quatre étapes.

  • Gonfler la roue avec des outils tels qu’un compresseur ou une pompe à pied avec manomètre
  • Claquer le pneu sur le fond de jante pour s’assurer de son étanchéité
  • Dégonfler un peu le pneu afin de l’assouplir
  • Injecter le liquide préventif

Les étapes nécessaires pour un montage d'un pneu route tubetype

Si de plus en plus de coureurs pro passent en tubeless, le pneu tubetype est toujours au goût du jour. Afin que le montage de votre pneu vélo route se déroule facilement, il faut vous munir des accessoires de montage pour pneu vélo détaillés avant. Une fois que vous avez ces outils, ce qu’il vous faut surtout c’est une chambre à air. Le montage tubetype reste le plus commun, notamment en vélo de route. Tout d’abord, le fond de jante est la première des vérifications à réaliser. Un fond de jante abimé favorise les crevaisons. Puis, positionnez une première tringle avec les mains. Ensuite, gonflez légèrement votre chambre à air pour venir la glisser entre la jante et le pneu. Nous vous conseillons ici, de commencer par la valve. Insérez la deuxième tringle en commençant toujours par l’opposé de la valve.

Vérifiez que la chambre à air n’est pas coincée entre la tringle et la jante pour éviter les pincements. Il est temps de gonfler votre pneu en respectant la pression maximale autorisée.

Le montage en pneu VTT tubeless ou tubeless ready

Presque toutes les grandes marques produisant des pneus VTT ont sauté le pas vers tubeless. Le tubeless a de nombreux avantages en VTT, dont l’atout majeur est qu’il diminue fortement le risque de crevaison. Par conséquent, le temps passé à réparer. Comment monter un pneu VTT tubeless ? Le montage tubeless se différencie simplement par le montage de la valve tubeless avant d’installer le pneu. Puis une fois le pneu installé partiellement sur la jante, vous n’aurez pas à vous soucier de mettre une chambre à air mais d’insérer le liquide préventif. Le montage à la main est peut-être plus fastidieux mais il permet de ne pas abîmer la jante. Cependant, de très bons démonte pneus existent pour faciliter un montage difficile. Une fois le pneu claqué grâce à la mise sous pression, nous vous conseillons d’agiter votre roue afin de faire circuler le liquide préventif. Le tubeless ready aura une étape en plus, celle d’instaurer le fond de jante. Dans le cas où vous disposez d’une jante tubeless ready sur votre VTT alors que vous souhaitez passer en tubeless, il vous faudra savoir étanchéifier votre roue. Pour correctement réaliser cela sur votre roue, il faut poser du scotch adhésif sur le fond de la jante en recouvrant bien les têtes de rayon.

En VTT, le Tubeless Ready (TLR) est devenu plus populaire que le tubeless puisqu’il permet d’obtenir le même résultat pour un poids inférieur. Vous avez aussi une préférence pour le montage tubeless ready en VTT ? Si c’est le cas, vous vous demandez peut-être comment choisir son fond de jante tubeless ? Alors seulement deux paramètres sont à prendre en considération. Le diamètre de votre roue et la largeur interne de votre jante. Seulement, vous vous retrouvez facilement confronté à plusieurs largeurs possibles. Le fond de jante tubeless de Hutchinson, par exemple, propose trois largeurs - 20, 25 et 30 mm. Pour le cross-country, vous vous tournerez plus vers du 24 mm minimum tandis qu’en DH, le 28mm est le minimum pour du confort. Une fois cela fait, place au montage. N’oubliez pas le liquide préventif !

Le montage en pneu VTT tubetype classique

La particularité des pneus VTT est qu’ils sont composés de crampons. Cela, que ce soit pour un pneu VTT montage tubeless ou montage tubetype, Ces crampons ont des propriétés plus ou moins directionnelles. C’est pour cette raison que le sens de montage pneu VTT a son importance. Généralement indiqué sur le flanc du pneu par une flèche. Mais cela peut se différencier selon les marques.

Accessoires pour réparer une crevaison sur un pneu vélo

Réaliser une réparation d’un pneu tubeless

Lorsque vous crevez en pneu tubeless, vous pouvez vous en rendre compte grâce au liquide qui sort du pneu. Ainsi, vous aurez besoin de vous munir d’un kit réparation tubeless lorsque les réparations sont trop importantes et qu’elles ne peuvent être comblées par du liquide d'étanchéité. Il peut être prudent d’emporter ce genre de kit. Afin d’éviter de devoir transformer son pneu tubeless avec une chambre à air, le kit de mèches permet une réparation plutôt rapide. Son gros avantage est clairement le fait de rester en mode Tubeless. Il existe alors plusieurs types de kit de mèches tubeless, des plus ou moins conséquents en poids.

Une fois réparé, le pneu tubeless doit être gonflé. Certes, il ne nécessite pas autant de pression qu’un pneu tubetype mais une mini pompe peut être fatigante et lente à l’usage. Le gonflage à la cartouche CO2 est la solution la plus rapide et la plus compacte. A noter tout de même que la cartouche de CO2 et le liquide préventif n’aiment pas vraiment être mélangés lié au froid généré par le CO2. Alors, si la valve est en haut lors de la réparation, le liquide est bien disposé en bas.

Réaliser une réparation d’un pneu tubetype

Un kit de réparation crevaison vélo pour un pneu tubetype contient généralement un tube de dissolution, des rustines, un bout de papier de verre ou un grattoir. Le tube de dissolution vous permettra de coller la rustine qui elle-même bouche le trou lié à la crevaison. Le grattoir permet de lisser votre chambre à air et ainsi enlever les impuretés et les reliefs qui empêcheront la rustine de coller. La rustine se présente sur un support en aluminium qu’il faut enlever avant de la poser sur la chambre à air. La surface à coller doit rester propre et vierge : pas de trace de doigts, pas de poussière, pas de graisse !

Vous trouverez souvent divers diamètres de rustines. Rien ne sert de mettre une rustine au grand diamètre pour une petite entaille. Vous connaissez désormais toutes les solutions pour réparer votre pneu.

Une autre technique qui peut aussi bien être utilisée en préventif que réparer votre pneu tubeless. La bombe aérosol permet de réparer et de regonfler un pneu tubeless en cas de crevaisons trop importantes. Ainsi, Le spray latex de Hutchinson répare les perforations jusqu'à 1 mm et regonfle le pneu en moins de 90 secondes sur tous types de pneus, route, gravel, VTT.

Les accessoires d'entretien d'un pneu vélo

Les accessoires pour entretenir son pneu vélo tubeless

Avant de réparer, mieux vaut entretenir son pneu vélo. Cela diminue les chances de crevaison. L’une des meilleures méthodes pour éviter les crevaisons de son pneu tubeless est tout simplement de bien l’entretenir. Pour cela, pensez à vérifier régulièrement le liquide préventif injecté au montage. En effet, le liquide tubeless ne dure pas éternellement. Il va sécher plus vite en été. Surtout, si vous le laissez au soleil. Il est recommandé de le changer tous les 2 à 4 mois selon votre usage. Un vélo qui ne roule pas souvent, le liquide se figera plus vite. Afin de pouvoir rajouter du liquide préventif sans démonter le pneu, le démonte obus est indispensable. Il existe sous format de poche comme le démonte obus de valve Notubes ou sous forme de tournevis comme le démonte obus Schrader Var.

Un autre petit détail non négligeable qui vient faire l’étanchéité du pneu : la valve tubeless. C’est elle qui permet de finir l’étanchéité de la roue. Ainsi, il est important de vérifier l’état de l’écrou de valve. Si vous devez le changer, pensez bien à le serrer à la main afin de ne pas l’endommager.

Enfin, comme tous les pneus de vélo, vous devez vérifier la pression de temps en temps. En plus du compresseur, il existe dans le commerce des différentes pompes pour montage tubeless équipées d’un réservoir d’air, ainsi que des bonbonnes d’air vendues séparément, à associer à une pompe à pied classique. L’avantage de ces différentes pompes est qu’elles sont transportables.

Comment entretenir son pneu vélo tubetype ?

Sur un pneu plus classique, dit tubetype, l’entretien du pneu va se jouer sur plusieurs détails qui auront leur importance. Notamment sur le nettoyage du pneu, pensez à passer un coup d’eau avec une brosse ou une éponge afin d’enlever au moins les impuretés les plus importantes. Ensuite, le lieu où vous ranger votre vélo peut jouer sur la durée de vie de vos pneus. Une cave, un garage ou un cagibi font parfaitement l’affaire.

Un dernier petit conseil, lorsque votre pneu arrière commence à être aplati à cause de l’usure, vous pouvez échanger avec l’avant afin de conserver vos pneus le plus longtemps possible.

Puis pour finir, comme pour un pneu tubeless, la pression d’un pneu tubetype se doit d’être vérifiée régulièrement. Ainsi, les pompes pour montage tubetype servent à régler précisément la pression selon votre pratique et votre gabarit. Afin d’être le plus précis possible, il est recommandé d’utiliser une pompe à pied avec manomètre. A noter en plus que la plupart des pompes à pied vélo disposent d’un embout compatible pour les valves Presta ou Schrader. Elles peuvent donc servir indifféremment de pompe pour vélo de route ou de pompe VTT. Dans les autres cas, des adaptateurs Presta/Schrader sont disponibles.

Monter en pneu tubeless ou en pneu tubetype : quel camp choisir ?

Les avantages du pneu tubeless

Ce n’est que vers les années 90 que l’invention du pneu sans chambre à air, dit tubeless, vient sur le marché du vélo. Le pneu tubeless a conquis d’abord le monde du VTT, du Cyclo-Cross puis désormais celui de la route. L’avantage majeur d’équiper son vélo de roues tubeless est de réduire considérablement les crevaisons. En effet, le système du liquide préventif colmatant les trous de façon automatique permet un gain de temps pour le cycliste. L’inconvénient principal d’un pneu vélo tubeless est que ce dernier n’est pas compatible avec tous les types de jantes, de roues.

De manière à garantir l’étanchéité qui fait l’atout de ce type de pneu, il est important de respecter toutes les étapes du montage. Un montage pneu vélo tubeless qui peut paraître parfois complexe.

Les atouts du pneu tubeless ready

Le pneu vélo Tubeless ready lui aussi ne contient pas de chambre à air. La grande différence avec le tubeless est qu’il nécessite du liquide préventif pour concevoir l’étanchéité du pneu. Ainsi, le montage d’un pneu vélo tubeless ready peut se faire sur une jante tubetype. Ceci se réalise alors à l’aide d’un kit de conversion tubeless. Chaque pratique vous orientera vers un kit tubeless différent. Pour exemple, un kit de conversion tubeless VTT devra contenir une valve adaptée à la jante. Le pneu Tubeless Ready présente finalement les mêmes avantages qu’un pneu tubeless. En plus d’une meilleure résistance à la crevaison, le rendement est augmenté, notamment en vélo de route. Côté gravel, le montage pneu gravel tubeless ready séduit beaucoup de pratiquants pour ses avantages non négligeables (robustesse et adhérence).

Restent-ils des avantages au pneu tubetype ?

Même si le tubeless vient davantage sur les compétitions de routes, de VTT ou même sur les modèles de vélo gravel, il existe toujours des pneus tubetype extrêmement performants. Le pneu tubetype se monte avec une chambre à air. Certes le risque de crevaison est plus élevé et la pression des pneus est plus importante. Si vous n’êtes pas obnubilé par le temps et qu’une pause d’une rustine ne vous fait pas peur, les pneus tubetype peuvent tout à fait vous convenir. Les pneus tubetype restent généralement à un prix plus abordable pour un milieu de gamme.

Dans la même thématique
Quelle selle choisir pour quel besoin ?
Entretien Pièces détachées

Roue libre et cassette
Entretien Pièces détachées