Besoin d'aide - LeCyclo
PANIER  :  AUCUN ARTICLE
• Votre adresse email :
• Votre mot de passe :

Comment utiliser votre vélo ?

Faut il porter un casque ?
Oui, même si légalement ce n’est pas obligatoire. Les accidents en vélo sont graves lorsque la tête est touchée. Le risque zéro n’existe pas, mais la meilleure des protections reste d’abord de respecter le code de la route, de rouler prudemment et de toujours rester vigilant. Sans excès, on évite un maximum d’ennuis.

Comment lutter contre le vol des vélos ?
Quelques gestes simples suffisent pour empêcher la plupart des vols : Attacher son vélo avec un antivol de bonne qualité, de préférence sur un support rigide et dans un espace réservé aux vélos.

Nos solutions de marquage avec BikeTraking et des assurances contre le vol comme BikeAssur existent. Le gravage ou marquage permet de restituer à leurs propriétaires les vélos qui sont volés et retrouvés. 2% des vélos retrouvés seulement sont restitués à leurs propriétaires aujourd'hui. Nos solutions d’assurance permettent de vous remplacer votre vélo s’il est volé.

Quelques conseils pour éviter le vol

Le vélo, est ce dangereux ?
Le sentiment de vulnérabilité peut être supérieure par rapport à la voiture ou aux deux-roues motorisés en raison de l’absence de carrosserie or les statistiques montrent le contraire. Selon des indices récents, 92 % des accidents de vélos sont des accidents bénins et seulement 0,4 % entraînent la mort, là ou ce taux est de 2,3 % pour les piétons et de 1,3 % pour les voitures. Le port du casque est plus que recommandé ainsi que le respect du code de la route. Restez surtout vigilant, le danger vient toujours des autres !

Le vélo, sous la pluie ?
Les conditions climatiques peuvent rendre moins commodes la circulation à vélo. Pourtant, c’est bien dans les pays nordiques que le vélo est le plus utilisé !

Consulter notre gamme de vêtements pour mieux vous protéger des intempéries ou utiliser le pare brise et couvre toit Veltop qui protège de la pluie comme du soleil !

Vous serez nettement privilégié quand vous penserez aux heures de pointe dans le métro et que vous vous faufilerez dans les embouteillages.

Plus d'informations sur les VAE

Qu’est-ce qu’un vélo à assistance électrique ?
Un vélo à assistance électrique est avant tout un vélo, muni d'un moteur, d'une batterie et d'autres composants électriques dont la vocation première est d'accompagner le cycliste dans ses efforts. Il faut donc bien être en présence d’une ASSISTANCE et non d’une PROPULSION.

Le fonctionnement est le suivant : Un capteur de pédalage magnétique reçoit l’information du pédalage et transmet à un variateur qui va réguler la puissance délivrée par un moteur fixé sur la roue avant ou arrière et qui puise son énergie dans une batterie. Un vélo à assistance électrique reste un vélo tant qu’il respecte les règles suivantes, issues d’une directive européenne de 2002 : Considérés comme des bicyclettes, ils peuvent donc être utilisés sur les pistes, bandes cyclables et voies vertes. Ils ne sont pas soumis à une assurance spécifique ou au port du casque.

A contrario, tout cycle à motorisation électrique dont la motorisation agirait seule, sans intervention musculaire humaine, au delà de 6 km/h, est catégorisé comme cyclomoteur léger. Il doit alors être immatriculé depuis le 1er juillet 2004 pour les véhicules neufs. L’utilisateur doit alors se conformer aux règles suivantes :
Ces normes exigent donc que chaque vélo à assistance électrique (comme tout cycle mais avec des conditions spécifiques) doit être HOMOLOGUÉ par un organisme compétent en la matière. Ainsi, dès que vous achetez un vélo à assistance électrique, le distributeur doit vous fournir un certificat d’homologation.

La technologie des batteries
Les recherches sur l'amélioration des batteries en capacité, en taille et poids et en temps de recharge, sur la fiabilisation des procédés de fabrication sont très actives car il s'agit d'une technologie stratégique qui pourrait à terme venir remplacer les énergies fossiles. L'émergence des VAE en Asie depuis plus de 10 ans ont fait évoluer les standards de batteries.

Une batterie se caractérise par : La batterie d'un VAE peut être considérée comme la pièce sensible du véhicule : la durée de vie peux varier du simple au triple, en fonction de son utilisation. La diminution des prix n'est vraie que sur les technologies éprouvées, ce qui laisse entrevoir un prix de renouvellement plus faible qu'à la date de l'achat. N'attendez pas la baisse des prix d'une technologie de batterie pour acheter un vélo à assistance électrique, car pour les constructeurs, c'est la course au mieux continuellement.

Les technologies aujourd'hui utilisés sont : Le plomb et le NiCd devraient définitivement disparaître après 2010 du marché pour des raisons de toxicité à leur exploitation (métaux lourds).

Le Contrôleur de commande
Le contrôleur de commande est le système électronique qui régule l’énergie de la batterie envoyée au moteur en fonction de la programmation du constructeur et des informations fournies par les capteurs qui mesurent : D'autres données peuvent être prises en compte, et rendre l'assistance plus souple et plus économique en énergie : vitesse du vélo, rapport de vitesse enclenché...

Normalement, l’utilisateur est libre d'activer ou non l'assistance. Il peut aussi choisir entre un ou plusieurs niveaux d’assistance différents : économique, normal ou fort.

Le constructeur peut ainsi donner une prédisposition particulière à un vélo à assistance électrique en fonction du profil utilisateur souhaité : sportif, économique...

Qu'est ce qu'un Moteur « Brushless » ?
Les moteurs les plus répandus aujourd'hui sont de type brushless (littéralement sans balai).

Un moteur brushless est un moteur qui, comme son nom l'indique, n'a pas de balai ni de charbon. Il se distingue des moteurs à courant continu par sa construction : le rotor est équipée d'aimants et les bobines sont fixées sur le stator.

Ce moteur dispose donc d'une électronique intégrée ou externe qui commande les bobines et la circulation du courant (car une simple tension appliquée aux bornes ne suffit plus). Dans la majorité des cas, ce moteurs acceptent les deux sens de rotation.

Il se caractérise par sa petite taille et son bon rendement . Il est de plus en plus utilisé et peut développer un couple et une vitesse importantes.

Sa durée de vie est considérablement augmentée par l'absence des balais.

Un vélo électrique, pour qui et pour quoi faire ?
Le vélo à assistance électrique est accessible à tous et pour tous les usages. Il est idéal pour les déplacements urbains domicile-travail et permet ainsi de réduire les dépenses en matière d’énergie, de stationnement, d’assurance, d’immatriculation et d’entretien d'une voiture ou d'un véhicule deux roues motorisé.

Utiliser un vélo électrique qui ne sera tributaire ni des conditions de circulation et horaires aléatoires des transports en commun , ni des grèves inopinées, c’est se donner la garantie d’être ponctuel en gérant correctement son emploi du temps. Cela peut très vite s’avérer appréciable.

Pourquoi le prix d'achat d’un vélo électrique est élevé ?
Cela s’explique par la présence d'un moteur, d'un contrôleur de commande et d'une batterie dont la technologie peut revenir très cher comme dans le cas des batteries au Lithium.

Ces vélos pouvant aller à des vitesses importantes, nous sélectionnons des vélos de qualité avec des équipements fiables.

A vous, lorsque vous faites l'acquisition d'un VAE, de l'utiliser pour vos déplacements quotidiens et sa rentabilité sera très vite appréciée.

Le vélo électrique est il bon pour la santé?
Même si l’effort produit est nettement moindre qu'en vélo classique, l'usage du vélo électrique est bien plus bénéfique pour la santé que d’utiliser la voiture ou les transports en commun.

On respire moins de pollutions qu’en voiture car le cycliste prend son air beaucoup plus haut et reste moins longtemps bloqué dans les zones embouteillées sur-polluée.

Il est préférable de se déplacer avec un VAE car l’effort est largement diminué et réduit les inhalations de monoxyde de carbone.

Une étude a révélée :" La question se posait de savoir dans quelle proportion des gains en "condition physique" pouvaient être observés pour l'utilisation de vélos électriques. 20 cyclistes non confirmés (entre 35 et 55 ans) ont effectué pendant 6 semaines leurs déplacements domicile-travail à vélo électrique (entre 5 et 15 km) et ont été analysés. Une première prise de mesures physiologiques était réalisée quatre semaines avant la mise en selle. Avant et après l'opération, les mêmes tests ont de nouveau été effectués. Ces tests portaient sur la capacité maximale d'oxygène, la mesure du taux d'acide lactique et la puissance maximale. En ce qui concerne la capacité maximale d'oxygène, des différences importantes n'ont pas été relevées. Par contre, de nettes améliorations en matière de puissance et d'endurance ont été constatées. Les résultats de cette étude montrent que même de petits efforts avec un vélo à assistance électrique suffisent pour améliorer la condition physique, et donc la santé en général. En outre, l'utilisation d'un vélo électrique aide à franchir le seuil de l'activité physique, surtout pour des personnes moins en forme."

les vélos électriques sont ils garantis ?
Les garanties standards pour les vélos électriques que nous distribuons assurées par leur fabricant sont : Les vélos que nous diffusons peuvent être réparés par vous-même ou chez n’importe quel concessionnaire de vélo ou bien encore dans des grandes enseignes de distribution d’articles de sport dans leurs services d’atelier.

Pour la partie électrique, moteur et batterie, les réparations seront effectuées directement chez le fabricant. Vous devrez y expédier le vélo à vos frais et dès que la panne aura été certifiée par le fabricant, la réparation sera effectuée gratuitement.

Le vélo électrique, sous la pluie ?
Les batteries sont protégées par des étuis étanches qui permettent de rouler sous la pluie.

Vérifiez avant chaque mise en place des batteries amovibles que la base où est posée la batterie n'est pas humide, pour éviter tout court-circuit.

Peut on aller loin et vite en vélo électrique ?
Pres de 70% des déplacements en voiture font moins de 3 km. La distance moyenne entre le domicile et le lieu de travail est de moins de 10 km. Des distances qui peuvent être facilement être parcourues en vélo.

Un vélo, électrique ou pas, peut être bien plus rapide qu’une voiture ou que les transports en commun lors de déplacements urbains ou interurbains. Surtout, vous connaissez beaucoup plus précisément votre temps de parcours alors arrêtez de stresser !

Le poids d'un vélo électrique est plus lourd qu’un vélo classique. Or, la comparaison n’a d’intérêt qu’entre des vélos classiques puisque le vélo électrique, par définition, assiste votre pédalage, et en conséquence vous ne ressentez que très rarement son poids superflue.

Un vélo électrique permet-il de transporter des charges lourdes ?
L'assistance électrique va vous permettre avec beaucoup moins d'effort de transporter vos enfants, vos courses, vos affaires personnelles. Nous vous invitons à consulter notre gamme de matériel de transport pour profiter dde cette aide précieuse : porte-bagages, sacoches, panier...

Quand et comment dois je recharger la batterie ?
Les batteries ou les VAE possèdent une jauge pour évaluer visuellement le niveau de charge. A vous de juger suivant le parcours qu'il vous reste si l'autonomie sera suffisante. N'oubliez pas qu'un vélo à assistance électrique reste un vélo et que vous pourrez toujours arriver à destination en pédalant même lorsque la batterie est à plat !

La batterie du VAE se recharge avec un chargeur fourni avec le vélo, branché sur une prise électrique secteur classique de 220V.

Que dois je faire quand la batterie arrive en fin de vie ?
La durée de vie de chaque batterie est de 2 à 4 ans (500 à 1000 cycles) en fonction de la fréquence et du mode d’utilisation du vélo à assistance électrique. Le constructeur prend en charge le recyclage des batteries arrivées en fin de vie. Vous pouvez aussi vous adresser au centre de gestion de décharge des déchets le plus proche de chez vous.

Me faut il une assurance ?
Un VAE est un vélo au sens de la législation française et ne nécessite pas d’assurance particulière. Il doit être conforme aux normes CE et nationales qui garantissant la qualité du cycle et le fonctionnement de la partie électronique.

Nous proposons par contre des assurances contre le vol qui intègre une solution de marquage qui permet de restituer à leurs propriétaires les vélos qui sont volés et retrouvés.

Quelle est l’autonomie des vélos à assistance électrique ?
Les batteries varient de 25 à 60 Km d’autonomie. Cela va dépendre de plusieurs facteurs :

Choisir son equipement

Quel antivol choisir ?
Chaque année en France, plus de 400 000 vélos sont volés. La moitié des vols de vélos surviennent dans des lieux privés.

La majorité des cyclistes qui utilise un antivol, accroche leur vélo à un point fixe, mais certains ne le font pas systématiquement. De plus, de nombreux cyclistes n'utilisent pas leur antivol pour un arrêt de faible durée. Le vol d'un vélo n'est pas le seul risque rencontré. En effet, le vol de pièces ou d'accessoires est à prendre en compte également (roue, selle, compteur...).

Si on peut penser que le risque de vol est plus important dans les grandes villes, souvent les cyclistes vivants dans des agglomérations de taille moins importantes font preuve de moins de précautions. Le fait que le vélo soit placé dans un lieu fermé n'apporte pas une sécurité absolue. Bien sur, l'utilisation d'un antivol n'apporte pas une sécurité absolue, surtout dans le cas de l'emploi d'un produit de faible qualité.

Pour résumer, on peut dire qu'en majorité, les vélos volés sont surtout des vélos mal sécurisés.

Les antivols

Il existe deux niveaux d'homologation pour les antivols :
Le premier correspond à la résistance de l'antivol aux tests nécessitant uniquement des instruments "discrets" généralement utilisés pour des vols éclairs. Le deuxième niveau d'homologation est attribué aux antivols qui résistent à l'utilisation d'outils plus agressifs pendant un temps donné.

Quel antivol choisir ?

Les antivols à câble sont les plus vulnérables. Les antivols articulés offrent un niveau de protection plus élevé mais qui n’arrive pas au niveau des antivols de type U.

Les antivols de type U

Tous les antivols de type U apportent une protection de niveau élevée. Sur les produits plus haut de gamme, l'utilisation de matériaux spécifiques permet d'atteindre une homologation maximale.

La protection offerte par les différents modèles d'antivol d'une même marque, peut être assez disparate. Si l'antivol en U apporte la protection la plus performante, il possède deux sérieux inconvénients : l'encombrement et le poids. Pour le transport d'un antivol de type U, il faut privilégier un système utilisant un support se fixant sur le cadre du vélo. Le transport dans un sac à dos est à éviter, le risque de blessure aux dos en cas de chute est important.

L'antivol de type U sera adapté pour les cyclistes ayant principalement une utilisation urbaine de leur vélo. Il est adapté également pour sécuriser un vélo dans un box ou un garage. Les modèles articulés, un peu moins performants permettent cependant un transport plus aisé.

Les antivols à câbles

Les antivols à câbles, ont une utilisation plus limité de par leur faible résistance. Ils pourront être transportés plus facilement et apporteront une protection supplémentaire lors des arrêts (il faut en générale moins de 25 secondes pour couper un antivol à câble à l'aide d'une pince coupante de poche).

Dans tous les cas, il faut attacher son vélo à un endroit fixe et essayer d'accrocher ensemble le cadre et les roues du vélo. Il faut de préférence laisser son vélo dans un endroit fréquenté, et éviter que l'antivol touche le sol (il est plus difficile de briser un antivol lorsque celui-ci est à 50 centimètres du sol).
Comment choisir son casque ?
Déterminer la taille de votre casque
Étape 1: mesure
Mesurez la circonférence de votre tête avec un ruban à mesurer. Placez le ruban à mesurer légèrement au-dessus de l'oreille et la faire passer au milieu du front encerclant complètement la tête environ 2 cm au-dessus des sourcils. Prendre plusieurs mesures pour vous assurer que vous avez la plus grande taille. Si vous ne disposez pas d'un ruban à mesurer, d'utiliser une fil ou un ruban normal que vous mesurez ensuite à l'aide d'une règle. Le tableau de correspondance ci-dessous vous aidera à déterminer la taille de casque dont vous avez besoin en fonction de la circonférence de votre tête.

Étape 2: Vérifier que c'est la bonne taille.
Placé sur votre tête, le casque ne doit pas glisser ou se déplacer librement lorsque vous roulez. Il doit être fixé correctement sur la tête. S'il y a du mouvement c'est que le casque est trop grand.

Etape 3: ajustement
Assurez-vous que l'avant du casque se trouve juste au-dessus de vos sourcils et que l'arrière du casque ne touche pas la nuque de votre cou. Pour vérifier si le casque est correctement positionné, vous devez sentir la peau du crâne se déplacer légèrement lorsque vous essayez de le faire glisser sur votre tête.

Taille de tête Taille de tête Taille du casque
( en centimètres (en pouces)
52 20 ½ S / M
53 20 7/8
54 21 ¼ Petit / Moyen
55 21 5/8
56 22 M / L
57 22 3/8
58 22 ¾ Moyen / Large
59 23 1/8
60 23 ½
61 23 7/8 L / XL
62 24 ¼
63 24 5/8 Large / Très Large
64 25

Pourquoi un système d'éclairage ?
Que dit le code de la route ?

Selon les articles R313, R314 et R315, la nuit ou le jour lorsque la visibilité est insuffisante, tout cycle doit être muni : Définition d'un catadioptre : système composé de trois miroirs placés à angles droits. Lorsque la lumière atteint l'un des miroirs, elle est renvoyée vers le deuxième, puis vers le troisième, puis vers l'émetteur. Grâce à la perpendicularité des miroirs, les angles des réflexions successives se compensent, de manière à envoyer, à la fin, le rayon parallèlement au rayon incident.

Tout cycle peut comporter à l'arrière et à gauche, un dispositif écarteur de danger. L'absence de l'un de ces équipements constitue une contravention de première classe passible d'une amende de 11 euros , majorée à 30 euros si elle est payée au delà de 30 jours.

Au delà de l'aspect législatif, le défaut d'éclairage est presque une question de vie et de mort pour le cycliste, aspect pourtant sous-estimé par celui-ci. En effet, le cycliste a une meilleure vision que l'automobiliste la nuit pour de nombreuses raisons et a tendance à surestimer l'importance de l'éclairage public. L'automobiliste, par contre, a un champ de vision plus étroit que le cycliste du, entre autres, à sa vitesse plus importante, et est victime des phénomènes de diffraction se produisant sur le pare-brise (état de propreté mais aussi gouttes de pluie et micro-griffes). L'automobiliste ayant de surcroît tendance à se focaliser sur les phares de la voiture d'en face, il est beaucoup plus sujet aux phénomènes d'éblouissement.

Cliquez ici pour consulter le code de la route concernant les vélos.

Sur un vélo, la nuit et en journée, la première des sécurités est la sécurité passive. Il faut porter des vêtements jaune fluorescents afin d'être facilement signalé vis à vis des automobilistes. Si la loi stipule que chaque vélo vendu doit posséder un éclairage, elle doit aller plus loin en encourageant chaque cycliste à rouler avec les vêtements de chantier par exemple ou des brassards fluorescents.

Quel porte bagage choisir pour mon vélo et mes besoins ?
Les porte-bagages sont caractérisés par leur position sur le vélo, leur mode de fixation, leur charge utile, et le type de bagages qu’ils sont capables de transporter. Ils peuvent se fixer à l’avant ou à l’arrière.
2 modes de fixation permettent de différencier les portes bagages : Le mode de fixation permettra à l’utilisateur de bénéficier d’un porte bagage permanent ou seulement lorsqu’il en a réellement besoin.

La charge utile que le porte-bagage pourra supporter sera l’une des principales caractéristiques. Un porte bagage capable de transporter une charge supérieur à 20 kg pourra par exemple accueillir (suivant compatibilité) un siège pour bébé ou des objets lourds sans aucun risque.

Le type de bagage que peut accueillir votre porte bagage sera un atout essentiel. Un ensemble polyvalent, composé d’un système de fixation universelle, d’un système de fixation spécifique, et de portes sacoches latérales, sera l’outil adapté à tous vos besoins.

Et pour terminer, il est important de vérifier que les «jambes» de votre porte-bagage soient adapté à la taille de vos roues. La compatibilité du porte-bagage est généralement associée au diamètre des jantes du vélo pour que le choix soit le plus claire possible. Ainsi une longueur de jambes de 354 mm sera aussi bien adaptée à un vélo équipé de roue en 26 pouces, qu’un vélo équipé en 28 pouces.

Comment choisir son porte vélo ?
Transporter son vélo avec la voiture n'est pas toujours d'une grande commodité. Il faut généralement abaisser les sièges arrières, démonter la roue avant... ce qui nécessite de refaire de nouveaux réglages (centrer la roue, positionner les freins,...) lors de la remonte. Avec un porte-vélos adapté, déplacer vos deux roues devient bien plus simple.

On peut distinguer 4 grands types de porte-vélo :

Quel est l'intérêt d'une remorque ?
Une remorque peut être un accessoire d'appoint pour votre vélo. En effet, une remorque de grande capacité vous accompagnera au marché pour faire vos courses, et vous débarrassera de ces sacs qui vous encombrent..Une remorque protégée par une toile imperméable protégera vos achats du vent et de la pluie.

Les remorques de vélo destinées au transport des jeunes enfants conquièrent peu à peu l’hexagone. Près de huit mille remorques y seraient vendues chaque année et leur utilisation devient de plus en plus polyvalente : sur la chaussée pour des balades estivales, sur le trottoir pour un usage en poussette, en tous chemins sous forme de kit jogging.

Ci-dessous nos recommandations aux utilisateurs de remorques pour enfants : Le montage d’une remorque ne constitue pas une opération particulièrement complexe, la base de la remorque comprenant les roues étant déjà dans plupart des cas pré-montée. Il a été constaté que certains modèles n’étaient pas équipés de catadioptres déjà montés, ce qui n’encourage guère leur pose par les consommateurs. Ils doivent être munis des équipements de signalisation active et passive et d’éclairage.

Roues fines ou roues larges?
Suivant le largeur des roues de votre vélo, vous allez avoir des conséquences différentes sur l'utilisation de votre vélo. Les roue sont responsables des frottements occasionnées sur la route. Donc plus votre roue est fine, moins vous aurez de frottements, et donc moins vous forcerez pour obtenir la même vitesse. D'une autre côté une roue fine absorbe beaucoup moins les chocs provoqués par votre déplacement : une roue large permet d'obtenir un meilleur confort à ce niveau là. D'autre part, une roue fine est moins solide à matériau égal. De plus elle offre une moins bonne adhérance au sol, ce problème peut tout de même être résolu avec l'utilisation de pneus de très bonne qualité montés sur votre roue fine. Encore une chose : une roue plus large est une roue plus lourde, elle augmentera le poids de votre vélo et donc demandera plus d'énergie pour l'utiliser. Par contre une roue fine possède une faible inertie, cela signifie qu'il vous faudra fournir moins d'énergie pour modifier sa vitesse de rotation. Ainsi, Vous forcerez moins pour une accélération equivalante, et le freinage sera de meilleure qualité. L'usage des roues fines ou large dépend donc de vos besoins personnels. Il n'est pas possible de dire si il vaut mieux des roues fines ou des roues larges. Cela dépend de votre usage personnel et de vos trajets. Prenez donc le temps d'étudier tous ces critères.

Explications techniques

Comprendre la taille et les références des pneus
Aujourd’hui la taille des pneus pour les vélos peut être donnée sous 3 formes :
Les potences « Ahead Set » et « plongeur »
Apparu sur le marché il y a maintenant plus de dix ans, le système Aheadset demeure pour beaucoup un noble inconnu. Ce dernier remplace avantageusement notre antique potence à plongeur ou expendeur ou classique.

Plongeur

Utilisé depuis toujours en vélo, le système à plongeur a de multiples avantages. Il est simple à fabriquer et c’est essentiel pour les vélos grand public. On retrouve ce principe sur beaucoup d’entrée de gamme aujourd’hui. Ce système est facile à régler et on peut ainsi faire monter ou descendre le poste de pilotage de quelques centimètres. Lorsque l’on cherche sa position, c’est un atout. La simplicité de l’ensemble permet de permuter certaines pièces avec facilité et les pièces d’occasion sont bons marchés, faciles à dénicher et le resteront pour un bon nombre d'années. On peut régler le jeu de direction à la main si l’on parvient à serrer suffisamment fort la douille supérieure.

A l’inverse, ce système a pourtant quelques inconvénients. Il est un peu plus lourd que le Ahead set et surtout il est beaucoup moins rigide du fait de la conception de l’ensemble et du mécanisme de maintien en position de la potence sur la fourche.

Ahead set

Il réclame des pièces souvent de meilleures qualités car les tolérances sont de toutes évidences plus faibles. Les roulements sont toujours disposés de part et d’autre de la douille de direction mais cette fois-ci le jeu du mécanisme est comblé en faisant remonter le pivot de la fourche. La liaison pivot de fourche / potence est plus rigide car le maintien en position s’effectue par « pincement » sur une surface importante. Il n’y a plus de plongeur et on gagne un peu de poids.

Le problème est qu’il faut parfois être patient pour régler le mécanisme et surtout ne pas oublier de dévisser la potence avant de régler le jeu de direction. Il est plus difficile de régler la hauteur du poste de pilotage. En effet, à part en empilant quelques entretoises sur le pivot de fourche volontairement trop grand, il est impossible de remonter la potence. La position du cycliste sur l’avant est donc figée.

Une belle évolution

Le système Ahead set est donc un excellent moyen de reconnaître un vélo récent ou un vélo plus ancien de qualité. Toutefois, il faut reconnaître que quelques marques demeurent fidèle à l’ancien mécanisme à plongeur pour sa qualité : moindre rigidité, plus de confort, réglage accru et simplicité. Ces marques sont, c’est vrai, plus souvent orientées vers le cyclotourisme. Si le Aheadset est techniquement simple, il n’est toutefois pas si facile de remplacer son système à plongeur par un Ahead set. Il vous faudra remplacer au minimum le jeu de direction, la potence et la fourche. Vous devrez vous assurer que les équipements en question soient adaptés à la dimension de votre douille de direction (1’’ ou 1’’ 1/8). Ce n’est donc pas si évident que cela.

Les freins Roller Brake Shimano
Un freinage efficace par tout temps.

Les freins roller brake Shimano sont particulièrement appréciés pour leur efficacité par tous les temps grâce à leur mécanisme interne totalement à l’abri de la pluie ainsi que d’autres influences externes telles que la poussière.

Les avantages sont :

Les différents textiles
Aujourd’hui un grand nombre de fibres textiles différents inondent le marché : « Lycra », « Teflon », « Yoga », ou encore « MantoTEX », chacune ayant des propriétés différentes.

Comment entretenir les freins de son vélo
Afin d'optimiser votre circulation à vélo, il convient de prodiguer à votre deux roues un minimum de soin et d'attention. Il faut entretenir son système de freinage pour que celui-ci soit toujours aussi efficace et vous garantisse une sécurité optimum. Pour cela quelques règles simples sont à observer.

Tout d'abord, à chaque utilisation de votre vélo, jetez un petit coup d'oeil à la poignée, sur votre guidon, qui permet d'actionner les freins. Cette poignée ne doit pas avoir de jeu, et surtout elle ne doit pas être dure à actionner. Si celle ci résiste un peu, il est possible que cela vienne d'un encrassement du à un usage régulier. Dans ce cas, rien de bien grave ni de bien compliqué : démontez vos poignées et nettoyez les avec du dégrippant. Cette résistance peut venir d'autre éléments du système de frein, comme les cables ou les gaines.
Lors de votre petite vérification avant l'utilisation, vérifiez que vos gaines ne soient pas pliées, cela provoque, là aussi, un frottement et, du coup, diminue l'efficacité de votre freinage. Si tel est le cas, il vaut mieux la changer ainsi que le câble qui va avec.
Malgré ces vérifications, si vos freins opposent toujours une résistance à l'utilisation, il faut vérifier les câbles. Ceux-ci peuvent être encrassés ou pire : rouillés, cassés ou éfilochés. S'ils sont encrassés, nettoyez les avec du dégrippant. Vérifiez aussi qu'ils soient bien graissés afin de bien coulisser dans la gaine. Dans le cas d'une oxydation importante du câble, il est fortement conseillé de les changer.
Si au contraire, la poignée de frein de présente aucune résistance et qu'aucune action ne se fait que les frfeins en eux même lorsque vous vous la serrez le câble est sûrement rompu à l'intérieur de la gaine, il faut donc le changer. Certains brins du câble peuvent aussi s'éfilocher, si le cas se présente il faut, là aussi, le changer : le frottement des brins sur l'interieur de la gaine nuisent à l'efficacité des freins.

Après la vérification de vos poignées de frein, du câble et des gaines, pensez à jeter un coup d'oeil sur le frein en lui même. Il peut s'agir d'un frein V-Brake, Cantilecer, d'un frein à disque, ou de freins à tambour. Sur le frein, il faut vérifier l'usure des parties de frottement. Pour le V-Brake et le Cantilever, vérifier que les patins ne soient pas usés. S'ils le sont il faut les changer. Pour les freins à disque, c'est les mâchoires ou plaquettes de serrage qu'il faut vérifier.
Si vos freins ne sont pas usés, vérifiez qu'ils soient bien serrés, les vibration que procurent le déplacement peuvent avoir desserré le système d'attache. Rien de bien grave, un petit coup de serrage et vous repartez.

Malgré un entretien régulier de votre vélo et de votre système de frein, pensez à changer vos patins ou vos plaquettes tous les 6 mois. Les câbles et les gaines, de leur côté doivent être changées tous les ans. Ces périodes sont à titre indicatif, suivant votre fréquence d'utilisation de votre vélo : cette périodicité de changement peut varier.